Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Dr Albert Mambo Maka : la goutte peut évoluer vers une arthrose - 17/03/2010 - Mutations - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Pour le médecin généraliste, la viande blanche est moins dangereuse pour la santé que la rouge. La viande fait partie de notre alimentation. Mais, en quoi la consommation de la viande, rouge notamment, peut être nocive pour notre santé?

Les viandes rouges et blanches ont ceci en commun qu'elles ont beaucoup de déchets qui exposent à beaucoup de problèmes cardiovasculaires. Les acides gras, c'est-à-dire les graisses, vont s'accumuler dans les vaisseaux et les boucher. En dehors de cela, une très grande consommation de la viande rouge expose à une plus grande fabrication de l'acide urique dans le sang, laquelle expose à la goutte. Voilà les deux gros principaux problèmes qu'on a à consommer de la viande rouge en excès.

Justement, qu'est-ce que la goutte?

Pour simplifier les choses, on va dire que la goutte est une maladie inflammatoire due à une trop grande consommation de la viande rouge. C'est l'un des facteurs. Elle se manifeste par une augmentation de l'acide urique dans le sang. C'est une maladie qui touche beaucoup plus les articulations comme les genoux et le gros orteil. En règle générale, au niveau articulaire surtout, on a de très grosses douleurs qui peuvent empêcher de marcher.

Vous dites que la consommation de la viande rouge est l'un des facteurs. Quels sont les autres facteurs?

On consomme plus de viande rouge chez nous. Mais, je préfère qu'on parle du facteur qui nous met beaucoup plus en danger parce qu'il y a d'autres petits facteurs qui pourraient influencer l'augmentation de l'acide urique dans le sang. De façon évidente, on sait que les viandes rouges influencent vraiment l'augmentation de l'acide urique. Je ne suis pas contre la consommation de gibier, mais je dis que ce sont des viandes "sales" dont la consommation doit être très mesurée.

Y a-t-il des personnes plus exposées que d'autres?

Sur le plan génétique, chaque homme a sa constitution, une faculté de résister qui lui est propre ou une facilité à attraper une maladie qui lui est particulière. La goutte ne se manifestera pas de la même façon chez tout le monde. Certaines personnes le feront plus facilement et d'autres pas. La tranche d'âge la plus exposée est celle de 45 ans et plus. Cela ne se manifeste pas beaucoup chez les enfants plus jeunes, sauf dans des cas exceptionnels.

Pourquoi les 45 ans et plus et pas d'autres?

On sait juste que l'âge fait partie des facteurs qui exposent à avoir certaines maladies métaboliques telle la goutte.

Y a-t-il un traitement?

Il y a le traitement des crises et le traitement d'entretien. La colchicine est le médicament le plus utilisé pour les cas de crise. Pour soigner le taux d'augmentation d'acide urique et même soigner la goutte hors de la crise, c'est l'"allopurinol" (qu'on appelle sur le marché "zyloric", ça dépend du laboratoire qui le fabrique) qui fait le traitement, accompagné de la "colchicine", encore appelée en pharmacie "colchimax".

Le malade de la goutte doit-il bannir la viande rouge de son alimentation?

Cela dépend de la phase à laquelle il se trouve. S'il est en pleine crise, il arrête la consommation de la viande rouge. S'il est à distance de la crise et que toute symptomatologie a disparu, il peut en consommer, mais de très petites quantités. Toutefois, il est plus recommandé pour lui de consommer de la viande blanche. Je dirai, et en pesant mes mots, il est conseillé de consommer le moins possible de viande rouge et de consommer beaucoup plus la blanche.

Peut-on reconnaître les symptômes à l'œil nu ou seule une consultation médicale permet de poser le diagnostic?

Seul le médecin peut poser le diagnostic. Sur le plan clinique, il y a des choses qui vont être vues, notamment la douleur, la localisation. Après cela, le médecin va prescrire un examen parce qu'il ne pourra pas dire de façon sûre que le patient a la goutte, avant d'avoir les résultats des tests qui sont demandés. Dans le cas de la goutte, il est rare qu'on arrive à des complications extrêmes (arthrite ou arthrose chronique qui font qu'avec le temps, le malade ne peut plus utiliser son articulation), mais on peut aussi arriver dans des situations exceptionnelles. Rarement, on voit évoluer la maladie vers un décès car la douleur est tellement vive qu'on ne peut pas arriver à un stade très avancé à l'hôpital.

Propos recueillis par Patricia Ngo Ngouem

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !