Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

La fibraurea recisa : une thérapie contre la dysenterie - 12/05/2010 - Mutations - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les racines riches en alcaloïdes servent de matière dépilatoire à de nombreux laboratoires. Plante ligneuse et grimpante originaire de Birmanie, de Chine et du Vietnam, la fibraurea recisa pousse à l'état sauvage dans les régions montagneuses dans certaines zones littorales d'Afrique. Elle produit des fruits de la taille d'une olive qui prennent une belle couleur jaune à maturité. De la famille des menispermacées, ses feuilles, alternées et d'un vert profond, ont leur base bombée mais se terminent en une pointe aiguë. Les fleurs, de couleur vert jaune, éclosent en grappes entre mai à août, et donnent naissance à des fruits ovales, jaunes et monoséminés. Depuis des temps immémoriaux, les racines sont utilisées en médecine traditionnelle chinoise pour traiter les otites, cystites et gastrites.

La médecine traditionnelle chinoise utilise les tiges et les racines récoltées à l'automne. Broyées, puis séchées, ces racines servent à soigner diverses affections (gastrites et dysenterie). Dans le domaine cosmétique, des laboratoires s'intéressent particulièrement aux racines (une fois de plus) de la fibraurea recisa pour leur richesse en alcaloïdes. Leurs nombreux travaux ont permis d'isoler l'un de ces alcaloïdes, la palmatine, pour mettre en évidence sa capacité à ralentir la division des kératinocytes du bulbe pilaire, cellules à l'origine de la pousse du poil. C'est en recherchant des molécules naturelles réputées pour leur capacité à ralentir la croissance de certains micro-organismes que le Laboratoire Clarins en France par exemple, a sélectionné la palmatine.

Pour transporter l'actif vers le bulbe, des laborantins l'insèrent dans des microcapsules qui vont descendre progressivement et durant toute de la journée le long de la tige pilaire du poil, afin de déposer l'actif au plus près de son site d'action. De cette façon, l'action est ciblée et permet une délivrance optimale de la molécule active. Les microcapsules sont invisibles à l'œil nu (5 mm de diamètre) et chaque soin en contient des milliards. La pilosité du visage touche de nombreuses femmes: duvet blond, duvet brun, moustache, poils bruns ou blonds sur les joues. D'où la hantise de nombreuses femmes à s'en débarrasser. Différentes techniques existent : on a le traitement de la partie visible du poil qui se fait par rasage et dissolution chimique, celui de la partie visible et invisible du poil au moyen de l'épilation à la cire et le bulbe pilaire qui fait appel à la technique au laser.

Les techniques qui ne traitent que la partie visible sont inefficaces sur le long terme. La technique laser est bien adaptée pour les poils bruns, mais présente une certaine inefficacité quand il s'agit de poils blonds et des effets secondaires non négligeables (risques d'hypo ou hyperpigmentation en général) en contrepartie d'une certaine efficacité. Seule l'épilation à la cire est assez bien tolérée et offre un certain ralentissement de la repousse, mais celle-ci reste douloureuse quand il s'agit du visage. Depuis des années, notre laboratoire cherche une solution cosmétique ciblant la partie invisible du poil, qui permettrait de ralentir la croissance, la pousse, tout en diminuant progressivement la pilosité. C'est en cela que les extraits de la fibraurea recisa participent de l'évolution.

Léger Ntiga

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !