Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Réduction de la mortalité maternelle en Afrique : un coup d’accélérateur - 10/05/2010 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La Campagne pour l’accélération de la réduction de la mortalité maternelle en Afrique (Carmma) est un point essentiel de la lutte. Initiative de l’Union africaine, la Campagne pour l’accélération de la réduction de la mortalité maternelle en Afrique (Carmma), est mise sur pied afin d’inciter les pays membres à mettre l’accent sur les efforts fournis d’ici 2015. A cette échéance, l’Union africaine compte bien atteindre ses objectifs, en appuyant les pays africains pour aider à la prise en charge de la mère et de l’enfant, par des moyens financiers et humains. Améliorer la qualité des services de santé maternelle, et y permettre un accès rapide et efficace, sont les principaux buts poursuivis par la Carmma. Une campagne à laquelle le Cameroun participe activement, le taux de mortalité maternelle y étant allé croissant.

Une perte de vitesse qu’expliquent plusieurs paramètres, dont la faiblesse du système de santé, les difficultés d’accès financier et géographique, l’exposition des adolescentes à différents risques, etc. Le ministère de la Santé publique a élaboré une feuille de route nationale pour la réduction de la mortalité maternelle, dans laquelle la santé de la mère, de l’enfant et de l’adolescent a été retenue comme un des domaines d’intervention prioritaires. Entre 2007 et 2015, si rien n’est fait, 41.000 décès maternels, plus d’un million de femmes invalides et 250.000 décès de nouveau-nés, seront enregistrés.

La Carmma s’inscrit donc dans les objectifs du millénaire pour le développement, dont celui de réduire de 75 % par rapport à 1990, la mortalité maternelle à l’horizon 2015. Au Cameroun, cette campagne est engagée pour une durée minimale de trois ans. Pour parvenir à ses fins dans les meilleurs délais, le ministère de la Santé publique procèdera entre autres, à la motivation du personnel de santé et des autres ressources humaines pour l’amélioration des conditions de travail. Aussi, une plus grande conscientisation des populations sur la question de mortalité maternelle, néo-natale et infantile, sera requise.

Monica NKODO

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !