Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Mortalité maternelle et néonatale : des chiffres alarmants - 10/05/2010 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les données inquiétantes de l’Oms et du Minsanté sur la mortalité maternelle et néonatale. «Les complications liées à la grossesse et à l’accouchement sont très fréquentes. Elles surviennent à cause du manque de suivi prénatal, de la mauvaise prise en charge dans des centres inappropriés. En général, la raison c’est l’ignorance des femmes », révèle le Dr Jean Tatsipie, gynécologue en service au Centre mère et enfant de la Fondation Chantal Biya. Selon ce médecin, bon nombre de femmes arrivent à l’hôpital dans un état inquiétant. « Parfois, elles vont d’abord dans de petits centres de santé où on n’évalue pas suffisamment la gravité de la situation.

Lorsque le battement du cœur du fœtus devient trop faible ou quand il est déjà mort, c’est alors qu’elles rappliquent vers les hôpitaux, ce qu’on appelle le retard à l’évacuation sanitaire. Pourtant, le médecin qui suit la femme enceinte est plus à même de l’orienter en fonction des facteurs de risque vers un centre spécialisé par exemple», ajoute le Dr Jean Tatsipie.

Toujours selon le spécialiste, les risques peuvent venir de antécédents médicaux de la future mère, de son extrême jeunesse et de sa petite taille, entre autres. Des situations qui aboutissent très souvent au décès des mères et des enfants. Un phénomène généralisé à de nombreux pays africains. Selon des chiffres de l’OMS, une femme décède toutes les minutes, suite aux complications liées à la grossesse. Au Cameroun, la mortalité est passé de 669 à près de 1000 décès pour 100 000 naissances vivantes entre 2004 et 2010. Quant à la mortalité néonatale, elle se chiffre à 42 pour 1000 naissances vivantes.

L’édition 2010 de la Journée africaine de réduction de la mortalité maternelle et néonatale se commémore demain samedi sur le thème : «Mortalité maternelle : agissons ensemble pour la vaincre ». Occasion pour le ministère de la Santé publique d’attirer l’attention des populations sur la nécessité de barrer la voie à ce mal. Lors d’une conférence de presse mardi dernier, le ministre André Mama Fouda a annoncé le lancement de la Campagne pour l’accélération de la réduction de la mortalité maternelle en Afrique (Carma). Il s’agit d’une initiative de l’Union africaine qui vise à inciter les pays membres à accélérer les efforts en vue de l’atteinte des OMD 4 et 5 qui visent respectivement la réduction de 2/3 du taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans et de trois quart du taux de mortalité maternelle.

Hugues Marcel TCHOUA

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !