Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Méningite, rougeole, pneumonies, sinusite…De nouveaux vaccins disponibles en 2011 - 15/11/2010 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Produits par le laboratoire Pfizer, ils ont été annoncés lors d’une rencontre média présidée par le Minsanté. Les maladies pneumococciques sont, selon les estimations de l’Oms, responsables de 1,6 millions de décès chaque année dans le monde entier. Dans les pays en développement, environ la moitié de ces décès concerne les enfants de moins de 5 ans. C’est ce qui justifie la rencontre média sur les infections respiratoires à pneumocoque qui s’est tenue hier à Yaoundé, organisée par le laboratoire « Pfizer ».

Selon André Mama Fouda, ministre de la Santé publique qui a présidé la manifestation, il est urgent de commencer à sensibiliser l’opinion nationale et internationale sur le poids des infections à pneumocoque qui tuent chaque année 21% des enfants de moins de 5 ans au Cameroun. Cette sensibilisation sera suivie de l’introduction, dès 2011, des vaccins anti-pneumococciques dans le calendrier vaccinal. Les enfants de 0 à 11 mois pourront recevoir le vaccin gratuitement à 6 semaines, 10 semaines, et 14 semaines. Ceux qui auront dépassé cet âge recevront une dose de rattrapage, moyennant une contribution parentale. Ainsi que les personnes du troisième âge. Le type de vaccin introduit sera le « VPC13 », adapté à la lutte contre la plupart des types de bactéries trouvées au Cameroun.

Dr Marie Kobela, Secrétaire permanente du Programme élargi de vaccination (PEV), a rappelé dans son allocution les principales maladies causées par les pneumocoques, ainsi que leurs ravages. Il s’agit de la sinusite, la rougeole, l’otite, les pneumonies, la méningite… cette dernière est la plus rare, mais la plus dangereuse. Elle peut laisser au malade, quand elle ne le décime pas, des séquelles telles que des troubles cognitifs, des pertes d’audition ou de vue, une paralysie des membres…

D’après le Dr Abib Mangone Seck, Directeur Afrique centrale Pfizer, c’est un devoir pour le laboratoire « Pfizer », fabriquant du vaccin antipneumococcique, d’améliorer l’accès aux traitements liés à ces maladies. Le défi pour eux est donc de mettre ce vaccin à la disposition de tous les camerounais dès 2011.

Elodie NDEME BODOLO

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !