Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Care Cameroun s'engage dans la lutte contre le choléra - 18/11/2010 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Un contrat d’exécution pour une intervention communautaire dans le septentrion signé mardi avec le ministère de la Santé publique. Visites domiciliaires pour l’éducation et la sensibilisation pour donner des habitudes régulières d’hygiène et de propreté aux populations des régions du Nord et de l’Extrême-Nord, démonstration des méthodes de traitement de l’eau. Ainsi se décline l’action que l’ONG Care international au Cameroun veut mener dans le septentrion durant les neuf prochains mois.

Ce désir d’aider le Cameroun dans la lutte contre l’épidémie de choléra qui a touché entre mai et novembre, 9539 personnes et tué 600 autres en quelques mois, a été concrétisé mardi dernier. Ceci à travers la signature du contrat d’exécution au sujet de l’intervention communautaire de lutte contre le choléra avec le ministère de la Santé publique. Une cérémonie qui s’est déroulée dans la salle de conférences du Minsanté en présence de Bruno Gain, ambassadeur de France au Cameroun.

Selon Anne Perrot, directrice de Care international au Cameroun, le but de cette action s’effectue dans le cadre du C2D santé, est de réduire l’impact du choléra et des autres maladies hydriques. Mais aussi de prévenir d’éventuelles épidémies à la reprise des pluies et surtout de mettre en place un protocole d’urgence basé sur l’expérience de cette année. Pour ce faire, 250 mobilisateurs et hygiénistes se déploient déjà sur le terrain. « Ces activités post-crise visent à donner des habitudes régulières pour mieux contrôler les épidémies et avoir une intensité plus basse. Il y a eu beaucoup de décès parce que les gens ne se sont pas vite rendus à l’hôpital », a souligné Anne Perrot.

Pour André Mama Fouda, la convention avec Care Cameroun vient renforcer les efforts du gouvernement qui ont déjà porté des fruits. L’action de l’ONG sera visible dans 17 districts de santé des deux régions concernées et le ministre les a exhortés à travailler en collaboration avec les autorités administratives et sanitaires locales. Mais, faut-il le rappeler, cette convention n’est que la suite d’une action entamée depuis le mois d’août 2010. En effet, l’ONG a activement participé à l’élaboration du plan de riposte gouvernemental, à travers le déploiement du personnel. Mais aussi de matériel et des équipements de désinfection des domiciles et de chloration des points d’eau dans les huit premiers districts de santé les plus touchés.

Jocelyne NDOUYOU-MOULIOM

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !