Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Le Cameroun dévoile sa nouvelle stratégie de lutte contre le sida - 02/12/2010 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La célébration de la 23e journée mondiale de la lutte contre le sida a servi de prétexte hier au Cameroun pour lancer le nouveau plan stratégique national de lutte contre la pandémie, 3e du genre. André Mama Fouda, président du Comité national de lutte contre le sida, représentant personnel de Chantal Biya, première dame du Cameroun et marraine de l’évènement, a même dévoilé le slogan qui est « Mobilisation pour une génération sans sida ». Ce nouveau plan de lutte, dont le budget est de plus de 290 milliards de F, court de 2011 à 2015. Il a pour but de réduire la morbidité et la mortalité liée au VIH et aux autres IST. Mais également, d’atténuer l’impact socio-économique sur le développement du pays. Dans le détail, il s’agira, durant les cinq années à venir, de renforcer la prévention de la transmission du VIH et des autres IST, de renforcer l’accès aux soins et au traitement, de mieux soutenir et protéger les PVVIH, de renforcer l’information, etc.

Le lancement s’est fait au palais polyvalent des Sports de Yaoundé qui a fait son plein d’œuf, pour une manifestation digne du plus grand intérêt. En effet, des milliers de jeunes des lycées, collèges et autres associations de la capitale ont convergé vers ce site en mi-journée, après une marche pour stopper la progression du VIH/Sida. C’était à l’occasion de la 23e journée mondiale de lutte contre le sida, placée sous le thème « Accès universel et droits humains ». Une journée qui vient ainsi mettre fin à une semaine d’activités sur l’ensemble du territoire, sous le haut patronage de Chantal Biya, première dame du Cameroun. Environ 3500 élèves du secondaire, vêtus de t-shirts aux multiples slogans, certains munis de préservatifs, voulaient ainsi dire à André Mama Fouda, représentant personnel de la première dame, qu’ils sont décidés à barrer la voie à cette maladie qui touche 560 000 Camerounais. Et pour les soutenir, de nombreux artistes tels Major Asse, X-Maleya, la Voix du Cénacle, Billy Jackson, etc. Et aussi plusieurs membres du gouvernement et des membres du gouvernement

La partie des discours, très peu suivie par les élèves, plus nombreux dans la salle, a donné l’occasion aux principaux acteurs de la lutte de revenir sur ce qui a été fait au Cameroun. Au nom des personnes vivant avec le VIH (PVVIH), Michel Olivier Irogo a reconnu, pour le saluer, les efforts faits pour la prise en charge. « Mais le coût élevé de l’examen pour déterminer la charge virale, indispensable pour commencer le traitement, reste encore un frein », a-t-il souligné. Quant à Jean Stéphane Biatcha, Secrétaire exécutif de Synergies africaines, il a délivré le message des premières dames africaines qui s’inspirent des stratégies nationales pour développer leurs actions de soutien à leurs gouvernements respectifs. La cérémonie, riche en sons et en couleurs, s’est achevée par la visite des stands animés par une dizaine de structures actives dans la lutte et la recherche.

Jocelyne NDOUYOU-MOULIOM

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !