Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Une coopération sino-camerounaise en bonne santé - 10/01/2011 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Déjà 36 ans d’échanges, 15 missions médicales chinoises, un hôpital gynéco-obstétrique à Yaoundé, et bientôt un autre à Douala. Depuis octobre 2009, date de la pose de sa première pierre, le dernier fleuron de la coopération médicale sino-camerounaise est en chantier à Yassa, dans la périphérie de Douala. L’hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de la capitale économique sera dans quelques mois, la deuxième formation hospitalière de référence offerte au Cameroun par la coopération chinoise. Cet investissement de près de 10 milliards de F Cfa couvrant une superficie de près de 14.000 mètres carrés, va être concrétisé par un ensemble de 11 bâtiments, et une offre de 300 lits. A l’instar de celui de Yaoundé, l’hôpital Gynéco-obstétrique de Douala disposera de services de pointe en imagerie médicale, gynécologie obstétrique, ORL, stomatologie, pédiatrie, médecine traditionnelle chinoise…

La visite du ministre de la Santé publique, il y a quelques jours sur le site, a permis d’aplanir les difficultés ayant retardé les travaux. Et tout est parti pour que la capitale économique aussi voit son offre en services de santé enrichie dans les prochains mois. Il y a près de neuf ans, c’est la ville de Yaoundé qui était à l’honneur. L’hôpital Gynéco-obstétrique et pédiatrique construit au quartier Ngousso était inauguré par le chef de l’Etat, en présence de l’ambassadeur de Chine. 6,3 milliards de F, 10.400 mètres carrés, 200 lits. En 2002, l’entrée en service de cet hôpital de référence a marqué un passage à la vitesse de croisière, pour une coopération médicale Chine-Cameroun en plein essor.

Sur le plan médical, les échanges entre les deux pays remontent à l’année 1975, quand l’Empire du Milieu envoie sa première mission au Cameroun. Et par la suite, 14 autres équipes ont séjourné tour à tour dans le pays – une mission tous les deux ans - en laissant leurs empreintes indélébiles dans les hôpitaux de district de Mbalmayo (région du Centre) et de Guider (région du Nord). Les missions médicales chinoises ont très vite su se rendre célèbres et surtout utiles, par l’efficacité de leurs interventions, et aussi par leur coût largement à la portée des familles aux revenus moyens. Au cours de ces 36 ans, elles ont notamment bâti leur solide réputation dans la prise en charge des maladies de la vue et dans l’acupuncture.

Environ 400 médecins venus de Chine ont séjourné au Cameroun depuis 1975, dans le cadre de ces missions. Ce qui représente au moins 350.000 interventions chirurgicales pratiquées. Des opérations parfois très compliquées, dont le succès a permis de valoriser les prouesses du savant dosage entre la médecine moderne et la médecine traditionnelle chinoise. Résultat : de l’espoir redonné à des centaines de milliers de patients, souvent démunis. En réalité, le Cameroun et la Chine partagent la même conception politique de la santé publique. Une vision qui consacre l’accès universel aux soins de qualité à moindre coût. C’est donc tout naturellement que les deux pays se sont mis ensemble pour y parvenir. Parvenus à la 36e année de cette fructueuse collaboration, on peut dire qu’elle aura été particulièrement bénéfique. Et la belle histoire est loin de s’arrêter.

Yves ATANGA

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !