Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Choléra : 7 cas suspects à Bertoua - 25/04/2011 - Mutations - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La famille de Mohamadou Issa a été transférée à l’hôpital régional de cette ville, après des vomissements. Lundi 25 avril 2011. Dix heures viennent de sonner à l’horloge. Mais, rien de précis encore sur l’état de santé de Mohamadou Issa et de sa famille, tous internés depuis le 14 avril dernier à l’hôpital régional de Bertoua, la capitale régionale de l’Est.

Mohamadou Issa, 40 ans, son épouse Aîssatou Haman, 30 ans, et leurs enfants : Aboubaka Mohamadou, 14 ans, Mohamadou Salio, 10 ans, Ousmanou Mohamadou, 7 ans, Mohamadou Adamou, 5 ans et Fadimatou Mohamadou 12 ans, sont encore à la salle d’attente de la pédiatrie de cette formation sanitaire. Selon les informations obtenues aux urgences de l’hôpital, cette famille a été accueillie par le Dr Tchakounté à leur arrivée il y a trois jours. Lequel, responsable de la pédiatrie, est absent de son poste ce lundi. Son remplaçant, le Dr Kotcholi, n’a pas encore consulté les victimes pour savoir de quoi il est question.

Toutefois, des informations font état de ce que Mohamadou Issa et sa famille souffriraient de choléra. Ils auraient d’ailleurs été admis à l’hôpital régional de Bertoua après des vomissements répétés, l’un des signes cliniques de la maladie. «C’est le chef de la communauté des réfugiés de Mandjou, Ardo Salé, qui est venu signaler au commissariat samedi qu’il y avait toute une famille nouvellement arrivée à Mandjou qui vomissait», indiquent des sources au commissariat du 4ème arrondissement de Mandjou, une unité administrative dans le département du Lom et Djerem. Cette localité est frontalière avec le Grand Nord où 35 nouveaux cas de choléra ont été notifiés, notamment à Kousseri. Elle est constituée en majorité de réfugiés centrafricains, en majorité des éleveurs Bororos, couche très vulnérable au choléra du fait de leur mode de vie.

Ainsi, une fois l’alerte donnée, «le commissariat a signalé au sous-préfet de Mandjou (Dagobert Avom, Ndlr) qu’il y avait des personnes qui présentaient des signes de choléra dans la localité. Le sous-préfet a immédiatement ordonné leur transfert à l’hôpital régional de Bertoua» relatent nos sources. L’on pense que la famille de Mohamadou Issa aurait transporté la maladie. En effet, cette dernière, en provenance de Goyoum dans l’arrondissement de Belabo, est arrivée par la route à Mandjou quelques jours seulement avant la manifestation des premiers symptômes.
Jusque là «exemptée» depuis le début de l’année comme le déclarait le ministre de la Santé publique (Minsanté) André Mama Fouda au cours d’un point de presse le 22 mars dernier à Yaoundé, l’Est est aujourd’hui la 9ème région du pays à être touchée par l’épidémie de choléra. Depuis le début de l’épidémie déclenchée le 6 mai dernier dans l’Extrême-Nord, plus de 12.000 cas ont déjà été notifiés, avec plus de 100 décès.

Sebastian Chi Elvido

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !