Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Docteur Jacob Soh : le bégaiement n'est pas héréditaire - 04/05/2011 - Mutations - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Rééducateur et orthophoniste, il explique les causes et le traitement de cet handicap. Comment définissez-vous le bégaiement?

C’est une incapacité des organes de la parole d'accomplir leur fonctionnement normal pendant l'acte verbal. C'est un trouble du rythme de la parole, de la voix et du langage, une perturbation de l'affluence verbale caractérisée par des répétitions, des interruptions, des phonations. Jadis tabou, il est aujourd'hui considéré comme un trouble qui demande beaucoup plus une rééducation.

Quelles en sont les principales causes?

Plusieurs facteurs peuvent être à l'origine du bégaiement. Les facteurs favorisants sont d'ordre linguistique, psychologique, environnemental, etc. Ils peuvent aussi être liés à la fratrie. Dans certains cas, un enfant bégaie par imitation de ses parents ou de ses frères. Toutefois, le bégaiement n'est pas héréditaire car le facteur génétique n'intervient que dans 10 ou 15% des cas. On ne bégaie pas forcément parce que ses parents le sont aussi.

Quelle attitude doit adopter un parent face à son enfant bègue ?

Le parent doit le laisser s'exprimer calmement et posément, sans lui faire le moindre reproche. Le parent doit encourager son enfant à parler, et à lui faire répéter plusieurs fois les phrases. Il doit le regarder dans les yeux lorsqu'il parle. Il est nécessaire, lorsqu'un enfant bégaie, de le conduire chez un orthophoniste pour une rééducation. Un enfant qui bégaie ne devient pas bègue s'il est vite pris en charge. Il est nécessaire d'intervenir le plus tôt possible, bien avant 4 ans, car on ne naît pas bègue, on le devient.

Comment savoir si un enfant est à risque?

L'enseignant est le mieux placé pour savoir si un enfant court le risque d'être bègue, ou pas. Il peut, le mieux, repérer un comportement différent chez un enfant comparé à l'ensemble de ses élèves. Un enfant à risque bute sur les mots et fait, très souvent, un effort particulier pour s'exprimer. Il détourne très souvent le regard lorsqu'il veut parler. Plus que les autres, il craint de s'exprimer en groupe et est presque en retrait. Un enfant qui présente tous ces signes court le risque de devenir bègue de façon chronique.

Peut-on en guérir ?

En ce qui concerne un adulte bègue, il doit beaucoup parler et ne pas se décourager, même lorsqu'il bute sur certains mots. Il doit faire des transitions lentes. Il ne doit pas avoir peur de bégayer, revenir en arrière quand il parle. Le bègue doit prendre du temps à articuler les mots, bien respirer, parler lentement et posément. Ainsi, il bégaiera de moins en moins.

Qu'en est-il des méthodes traditionnelles telles que boire de l'eau dans une coquille d’escargot?

Les techniques traditionnelles n'empêchent pas l'orthophonie. Elles peuvent guérir si on y croit. C'est beaucoup plus un problème psychologique. Autrefois, nos parents l'utilisaient et trouvaient satisfaction. Aucune méthode n'est efficace à cent pour cent.

Propos recueillis par Blaise Djouokep

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !