Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Dr Djia : Les symptômes de la rougeole tuent - 01/06/2011 - Mutations - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La pédiatre de l’hôpital de Bonamoussadi, où des cas ont été recensés, préconise le vaccin. Plusieurs cas de rougeole sont signalés depuis quelques semaines à Douala. Pouvez-vous nous redéfinir cette maladie?

La rougeole est une infection virale éruptive aiguë qui atteint essentiellement les enfants à partir de l’âge de 5 ou 6 mois. C’est une maladie endémique dont les symptômes seuls tuent. C’est donc une maladie qui fait peur aux parents, au regard de l’état dans lequel se trouve un enfant qui en est atteint. D’autant plus que si le patient n’est pas rapidement mis sous soins, il est évident que la mort peut arriver facilement.

Comment se manifeste cette maladie ?

La rougeole se manifeste par une fièvre qui, parfois, atteint les 39, voire 40°. Une forte fièvre qui s’accompagne d’une éruption cutanée. Une éruption maculo-papulaires qui attaque d’abord le visage, progresse sur le corps au fur et à mesure qu’évolue la maladie. La rougeole peut recouvrir un enfant de boutons du crâne à la plante des pieds. On observe également chez le patient des yeux rouges et des paupières qui collent.

Quelles en sont les causes ?

Pour parler des causes, je dirai que l’on contracte la rougeole par contamination. Il n’y a rien qui soit à l’origine de la rougeole, hormis la contamination. Une contamination qui se fait à partir d’un enfant rougeoleux. Dès lors, cela se passe comme dans un engrenage où le patient déjà contagieux, transmet la maladie à une autre personne. Et ainsi de suite. Voilà pourquoi, on demande aux parents de nous amener les enfants dès qu’ils se rendent compte qu’ils sont en face d’un cas de rougeole. Faire dépister un enfant assez tôt permet dans un quartier d’éviter une contamination aux enfants encore sains. Lorsqu’on détecte un cas tôt, on préconise rapidement une campagne de vaccination pour stopper l’avancée de la maladie, car la rougeole se propage très vite.

On croyait pourtant cette maladie éradiquée au Cameroun…

La rougeole n’a jamais été éradiquée au Cameroun. On continue à enregistrer de temps en temps des cas. D’ailleurs, il ya quelques semaines, nous avons enregistré deux cas de rougeole ici à l’hôpital de Bonamoussadi. Après des campagnes de sensibilisation, les parents ont compris l’importance du vaccin. Et nous avons de moins en moins de rougeoleux, parce qu’un enfant vacciné a des symptômes tempérés.

Comment se soigne la rougeole ?

Tout commence par l’hospitalisation au cours de laquelle le patient est isolé. Mais de manière concrète, pour soigner la rougeole, on prescrit un traitement symptomatique que l’enfant suit jusqu’à ce que la desquamation apparaisse. Passée cette étape de la maladie, le patient n’est plus contagieux et là, on le laisse sortir de l’hôpital.

Propos recueillis par Marthe Ndiang (Stagiaire)

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !