Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Bientôt un centre d’imagerie médicale à Bafoussam - 27/10/2011 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

C’est l’une des leçons à retenir de la visite de travail effectuée à l’Ouest par le ministre de la Santé publique, mecredi 26 octobre 2011. Venu toucher du doigt les grands projets du chef de l’Etat dans la région de l’Ouest, le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, en compagnie du gouverneur Samuel D.

Ivaha Diboua et son état major, s’est dit satisfait en quittant Bafoussam mercredi dans l’après-midi. La première des promesses faites en décembre 2007 par Paul Biya consistait, selon le ministre, à doter les hôpitaux régionaux de Centres d’imagerie et de Centres d’hémodialyse. « Aujourd’hui, nous avons vu que le Centre régional d’imagerie médicale de Bafoussam est quasiment achevé. Il reste certains équipements mais les plus importants comme le scanner, la radio os/poumon, l’échographie et la mammographie sont en place. Il reste à résoudre un problème d’électricité notamment avec l’arrivée du groupe électrogène. Nous pouvons donc dire aux populations de Bafoussam et de l’Ouest qu’avant la fin de l’année, leur premier Centre d’imagerie médicale sera ouvert et », a déclaré André Mama Fouda à la fin de sa visite.

Le deuxième grand projet du chef de l’Etat, a poursuivi le ministre, se déploie sur le terrain de la lutte contre le paludisme. A ce sujet, il a fait savoir que la région de l’Ouest a reçu un peu plus de 670 000 moustiquaires « qui ont été totalement distribuées ». Concernant l’inadéquation entre l’offre et les besoins, André Mama Fouda a expliqué que « nous savons qu’avec la population de l’Ouest qui est de l’ordre d’1, 8 million d’habitants, les 670 000 sont insuffisantes mais nous prenons l’engagement ferme que le gap restant, à savoir environ 240 000 moustiquaires, sera progressivement comblé d’ici un an Aujourd’hui, nous pouvons dire que la région de l’Ouest est la première à avoir achevé la distribution des MILDA ».

Rousseau-Joël FOUTE

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !