Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Laquintinie : Banque en quête de sang - 08/11/2006 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’hôpital éprouve des difficultés à rassembler des donneurs et les rares qu’il trouve exigent des contreparties. Dimanche dernier, une dame est décédée à l’hôpital Laquintinie parce que le service de la banque de sang n’a pas pu lui transfuser un peu de sang du groupe dont elle avait besoin. Elle était du groupe sanguin B positif et selon le docteur Madeleine Mbangue, responsable de la banque de sang, il n’y avait que les groupes A, AB et O en stock. En ce qui concerne le groupe B, il ne restait que quatre poches de sang plates, c'est-à-dire pas pleines, de moins de 450 mm et destinées aux enfants.

Or, il fallait un litre de sang à cette dame qui se trouvait au service gynécologique. Une fois de plus, le service de la banque de sang de l’hôpital Laquintinie, comme l’explique la responsable, s’est retrouvé face à des gens qui ne voulaient pas ou avaient de la peine à donner de leur sang. Et c’est le problème qui se pose ici.

Bien sûr, l’hôpital compte une association de bénévoles qui, régulièrement, donnent de leur sang. En principe, il ne devrait pas y avoir de contrepartie. Mais le hic c’est que certains demandent des services à l’hôpital. " Lorsque les membres de leur famille ont des problèmes de santé ou eux-mêmes, ils veulent que l’hôpital les traite gratuitement. Ce qui n’est pas vraiment possible. Nous leur demandons de payer la moitié, mais, ils exigent la gratuité totale. Heureusement certains ne demandent rien ", explique le Dr Madeleine Mbangue. En principe, il n’est prévu qu’une collation pour les donneurs de sang anonymes. Pour ceux de l’association, on leur donne la collation et leurs résultats. Mais, très peu accepte de donner de leur sang. Pourtant, des communiqués radios sont diffusés sur les antennes des radios de la ville. Peut-être pas suffisamment ?

Le Dr Mbangue pense qu’il faut peut-être trouver un personnel qui fasse de la bonne communication et qui peut haranguer les foules. En même temps, elle est sceptique. Elle se rappelle qu’une fois, l’hôpital manquait cruellement de sang. La direction a donc sensibilisé le personnel même de l’hôpital estimé à plus de 600 employés. Seulement, quelques six personnes ont accepté de faire don de leur sang.

En général, les prises de sang sont effectuées tous les 2e et 4e samedis du mois, il faut en moyenne 100 personnes par jour pour atteindre le quota. Cependant, même les membres des familles des patients hésitent beaucoup à donner de leur sang. " Certains préfèrent même fuir ". Un tour chez le major Tonye de la banque de sang permet de vérifier ces faits. Plus d’un millier de cartes d’identité, de passeports et même de téléphones portables se trouvent dans des tiroirs. Le major explique que chaque fois qu’une personne amène son malade, elle supplie et promet d’amener les deux donneurs de sang comme il est prévu, mais " elle disparaît pour de bon ".

Josy MAUGER

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !