Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Des Pacemaker implantés à l'hôpital Laquintinie - 13/03/2012 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

A l’occasion d’une mission de stimulation cardiaque impliquant les Sociétés camerounaises et françaises de Cardiologie. Une mission de stimulation cardiaque composée de médecins français et camerounais a procédé les 12 et 13 mars dernier à des implantations gratuites de pacemaker à des patients cardiaques.

Les heureux élus ont été sélectionnés parmi les patients ayant une indication de stimulation cardiaque définitive, après une étude de dossier par un collège de cardiologues. « C’est une mission qui a été créée il y a huit ans. Initialement, il s’agissait de former à la détection des troubles de conduction et de rythme ainsi que d’apprendre à poser les Pace maker. Les premières missions se sont faites dans le cadre de la faculté car nous dispensions des cours. Maintenant il est question de voir comment la formation est mise en pratique », déclare le Dr Hubert Lacroix, cardiologue et chef de la mission.

Les patients ainsi opérés seront suivis à l’hôpital Laquintinie. Pour ces derniers, il s’agit d’un soulagement car les troubles de conduction cardiaque nécessitent parfois une stimulation cardiaque définitive. De même, ces affections ont un coût thérapeutique élevé (environ 1,5 million F) et constituent des risques de mort subite.

Le pacemaker ou stimulateur cardiaque est un dispositif implanté dans l’organisme délivrant des impulsions électriques au cœur et permettant par exemple d’accélérer ce dernier lorsqu’il est trop lent. « Il a pour rôle de suppléer le rythme cardiaque qui est défaillant. La conduction entre les oreillettes et les ventricules ne se fait plus. Il n’y a plus de rythme et cela peut entraîner la mort subite. Les troubles peuvent être détectés à l’aide d’un électrocardiogramme. La fatigue subite et la syncope peuvent également être des signes extérieurs d’une insuffisance cardiaque », explique le Dr Hubert Lacroix.

En outre, la mission a pour but de sensibiliser et d’éduquer les populations sur les troubles de conduction et leurs complications, tout comme de l’existence de l’unité des soins intensifs cardiologiques à l’hôpital Laquintinie de Douala.

Steve LIBAM

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !