Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Ruée sur des soins de santé gratuits à Nanga Eboko - 04/09/2013 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La campagne offerte par la première dame a déjà permis de recevoir 3000 patients en deux jours. Près de 3.000 patients accourus en deux jours. Les soins portent sur la chirurgie, l’infectiologie, la consultation générale, l’ophtalmologie, etc.dans une salle d’hospitalisation de l’hôpital de district de Nanga Eboko, les premiers patients ayant subi une intervention chirurgicale dans le cadre d’une campagne sanitaire ouverte lundi dernier sont encore sous l’effet de la douleur. Simon Pierre Sola, la quarantaine alerte, a la voix cassée.

Très tôt hier matin, il a été soulagé d’une masse d’environ 800 g au niveau des testicules. Il en souffre depuis plus d’un an. Mathieu Zeh, lui, s’apprête à entrer au bloc opératoire. Il souffre d’une hernie depuis cinq ans. « Je viens du village Vela, à 80 km de Nanga Eboko. Je viens profiter des soins gratuits offerts par la première dame et je fonde beaucoup d’espoir sur cette campagne ».

D’après Dr Idrisu Mbuih, directeur de l’hôpital de district de Nanga Eboko, 263 cas de chirurgies ont été enregistrés depuis lundi, date du début de la campagne. Jusqu’à hier en mi-journée, 26 patients ont été opérés dont un cas de tumeur de sein d’une jeune fille de 19 ans qui traine la masse depuis l’âge de 12 ans. Ses parents n’ayant pas de moyens, elle se contentait du traitement sporadique.

La campagne, placée sous le patronage de Chantal Biya, première dame du Cameroun, est organisée en faveur des indigents. La prise en charge est entièrement gratuite, de la consultation au traitement en passant par des examens de laboratoire.

Les deux sites d’accueil grouillent de monde. Plus de 3 000 patients enregistrés entre lundi et mardi, d’après les statistiques recueillies auprès du directeur de l’hôpital de district. Le site de Nanga Eboko s’occupe de la chirurgie, de l’ophtalmologie et de l’infectiologie. Celui de Nguinda offre des prestations pédiatriques, dentaires et des circoncisions.

Une équipe spéciale de médecins participe à cette campagne. Ils viennent de la Fondation Chantal Biya, des associations Compétences pour une vie meilleure et Médecins du monde, Soins pour tous, soit au total un staff de 35 médecins et 33 infirmiers. Le plateau technique a été renforcé par cette équipe spéciale. Mais, les structures d’accueil et le matériel spécialisé restent modestes par rapport à l’affluence. Toutefois, ce sont des praticiens rompus à la tâche, qui savent capitaliser les moyens ce dont ils disposent. Deux ambulances sont mises à disposition pour référer les malades au site approprié. Un cas a été référé à la Fondation Chantal Biya. Une jeune fille souffrant d’une méningite, qui arrive à l’hôpital lorsque que le cerveau est atteint. Un scanner s’est imposé pour apprécier la gravité de son mal.

Les patients viennent des sept arrondissements de la Haute Sanaga et se recrutent dans toutes les tranches d’âge. La cérémonie officielle de lancement a lieu ce matin. La campagne court jusqu’au 07 septembre 2013.

Jeanine FANKAM

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !