Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

1505 vaccinateurs déployés dans le Nord : la campagne de vaccination visait à terme 551.917 enfants de 0 à 5 ans - 11/09/2013 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Vacciner à terme 551.917 enfants de 0 à 5 ans sur toute l’étendue de la région du Nord. C’est l’objectif assigné au quatrième tour des Journées locales de vaccination (Jlv) contre la poliomyélite au titre de l’année 2013, lancé à travers la région, le 30 août dernier. Comme l’a indiqué, le chef d’Unité régionale du Programme élargi de vaccination du Nord, Dr Mahamat Abassora, « cette seconde riposte fait suite à l’enregistrement d’un cas de poliomyélite dans les localités voisines de Mada et Makary, dans le département du Logone et Chari, région de l’Extrême-Nord. »

Au cours de la précédente campagne de vaccination, menée du 26 au 28 juillet dernier, 658.495 enfants de 0 à 5 ans ont été en définitive vaccinés dans la région. « Ce qui correspond à un taux de couverture vaccinale de 119,3% », a déclaré le chef d’unité. Trois raisons, selon lui, expliquent cette bonne performance. A savoir l’arrivée massive dans la région de populations nomades et d’immigrés, venus de la région de l’Extrême-Nord en quête de terres cultivables en cette saison pluvieuse, la bonne mobilisation ainsi qu’une bonne adhésion des populations à l’opération, et enfin, l’appui remarquable et l’implication des autorités administratives, traditionnelles et religieuses locales.

La seconde riposte qui devait se déployer du 30 août au 1er septembre 2013, aura nécessité le déploiement de 1.217 mobilisateurs sociaux et 1.505 vaccinateurs à travers toute l’étendue de la région. La stratégie adoptée étant celle du porte-à-porte.

Daniel IBRAHIMA, Mohamadou MAIMOUNATOU (Stagiaire)

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !