Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Statistiques : la carte sanitaire nationale établie - 03/10/2013 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le document a été solennellement remis au Minsanté au cours d’une cérémonie hier à Yaoundé. C’est un André Mama Fouda tout sourire qui a reçu mercredi, la carte sanitaire et le guide d’utilisation des mains de Shé Etoundi, directeur général adjoint de l’Institut nationale de la statistique (Ins). Le document conçu suivant les indicateurs portant sur le système de santé nationale et les Objectifs du millénaire pour le développement, est le fruit d’une convention signée entre le ministère de la Santé publique et l’Ins en 2007.

Pour Shé Etoundi, c’est un outil révolutionnaire. « Il s’agit du fruit d’intenses recherches et de dur labeur. Il va contribuer à l’amélioration de la gouvernance sanitaire au Cameroun », a-t-il expliqué dans son allocution de circonstance. Pendant la cérémonie à laquelle a pris part Charlotte Fati Ndiaye, représentante de l’Organisation mondiale de la santé (Oms), ont procédé à un exposé sur la structure et la fonctionnalité de la carte sanitaire.

Ainsi, il sera désormais possible d’avoir accès aux informations sur le nombre de formations médicales et de médecins par régions et même par village. Grâce au moteur de recherche intégré, il sera également possible d’avoir des informations telles que le taux de natalité et de mortalité au cours d’une période précise. Tout ceci, sur des supports tels que des cartes, des graphiques et des tableaux.

L’OMS et le Fonds des nations unies pour l’enfance (Unicef), sont entre autres les partenaires qui ont apporté leur touche à la conception de ce qu’André Mama Fouda a appelé, « source d’information internationale ». Charlotte Fati Ndiaye, a d’ailleurs souhaité que les experts de l’Ins intègrent la cartographie des aires de santé dans le processus de finalisation de cet outil. Pour l’heure M. Kameni, chef de la cellule sanitaire au Minsanté a, dans son exposé de démonstration des activités de dynamisation de la carte sanitaire, souligné qu’à présent, il ne reste plus qu’à former les responsables centraux et déconcentrés à l’utilisation de la carte sanitaire. Les experts devront également procédé à la traduction en langue anglaise des différentes informations et acquérir l’hébergeur pour le site web pour permettre la visibilité sur le réseau Internet.

Michèle FOGANG

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !