Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Cameroun : le Cameroun mise sur la prévention en matière de Santé oculaire - 10/10/2013 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La célébration jeudi de la 14è journée mondiale de la vue a révélé que 80% de cécité sont évitables. Sur les 285 millions de personnes souffrant d'incapacité visuelle dans le monde, 90% vivent dans les pays en développement. Le Cameroun compte 150 000 aveugles, 600.000 patients sont menacés de cécité. De janvier à septembre 2013, l'Hôpital central de Yaoundé a reçu 4 330 malades en consultation ophtalmologique dont 374 cas d'opération.

Malheureusement, il y a peu de spécialistes : 76 seulement dans tout le Cameroun. D'où une prise en charge insuffisante. D'ailleurs toutes les régions ne bénéficient pas des prestations d'un ophtalmologue. Pourtant l'essentiel dans les soins oculaires réside dans la prévention.

Dans cette perspective, il est régulièrement organisé des campagnes gratuites de chirurgie de la cataracte. C'était le cas du 29 mai au 06 juin 2013 en partenariat avec la Banque islamique de développement. 1047 malades avaient été consultés, mais 616 n'avaient pu être pris en charge à la fin de cette campagne. C'est dire si les maladies oculaires sont un problème de santé publique au Cameroun.

Dans son allocution de circonstance hier à Yaoundé, la représentante de l'OMS à Yaoundé, Charlotte Faty Ndiaye a expliqué que parmi les cinq sens de l'homme, celui dont la privation fragilise le plus la personne et la rend entièrement dépendante est la vue. Pourtant 80% de cécité sont évitables ou guérissables. Il faut donc prévenir, a conseillé André Mama Fouda, ministre de la Santé publique. Il a énuméré les maladies qui font perdre la vue : la cataracte, l'onchocercose, le glaucome, etc. Un dépistage à temps permet de se mettre à l'abri. Le thème de la journée mettait d'ailleurs l'accent sur la prévention : « Santé oculaire pour tous, faites tester votre vue ». La célébration de la 14 è journée mondiale de la vue coïncide cette année avec l'arrivée au Cameroun de l'Ong Orbis avec son avion spécialisé, doté d'installations médicales pour la prise en charge des maladies oculaires. Du 13 au 25 octobre, les experts de Orbis recycleront les professionnels nationaux et se pencheront sur les cas d'une centaine de patients.

Par Jeanine Fankam,

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !