Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Vih/tuberculose : La co-infection fausse la lutte - 22/02/2006 - Mutations - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’Ong Horizons Femmes propose une charte pour harmoniser les traitements.
Les chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (Oms) en la matière donnent des frissons. 11,5 millions de personnes sont à la fois infectées par le Vih et par la tuberculose. Dans cet effectif, 70% vivent en Afrique subsaharienne. Au Cameroun, la situation semble plus préoccupante 40% des personnes vivant avec le Vih/Sida souffrent également de la tuberculose d’une part. D'autre part, il n'existe pas un traitement harmonisé tenant compte des spécificités des deux maladies.

C'est pour trouver des solutions à cette situation jugée grave que l'Ong Horizons Femmes et l'Open society institute ont initié un atelier lundi 20 février dernier à Yaoundé. Le but étant de mettre sur pied une charte intégrant les droits et les devoirs des malades infectées à la fois par le Vih et par le bacille de Koch...

De l'avis de la présidente de Horizons Femmes, Denise Ngatchou, " l'idée de la charte est née d’une enquête qui a révélé que l’aspect co-infection n’était pas assez observé par la communauté médicale. L’on a pu déceler, par exemple, que la tuberculose c’est la maladie la plus virulente des maladies opportunistes qui touchent les Pvvs. On s’est par ailleurs rendu compte que les deux programmes (celui de la lutte contre la tuberculose et celui de la lutte contre le Sida) fonctionnaient de manière parallèle ". La charte de soins intégrés adoptée lundi dernier visera donc, entre autres, la prise en compte des spécificités des traitements tuberculeux et des antirétroviraux.

En effet, au cours de l'atelier une personne vivant avec le Vih/Sida a expliqué qu'elle avait fait quatre crises de tuberculose et une allergie grave à ces médicaments (douze au total). De l'avis de Dr Hubert Wang, secrétaire permanent du programme national de lutte contre la tuberculose, " le bacille de Kock accroît la réplication du Vih et la tuberculose évolutive accélère l'évolution de l'infection Vih chez les malades co-infectés. C'est dans cette mesure qu'au niveau du programme de lutte contre la tuberculose des accords ont été signés avec des laboratoires occidentaux pour réduire le nombre de médicaments à prendre par les malades. En avril prochain, l'on commandera, si tout va bien, trois types de médicaments, mais qui comporteront toutes les molécules nécessaires au traitement de la tuberculose ".

Toutefois, selon les organisateurs de l'atelier, la charte en elle-même est un outil de travail. Car, elle devra servir de plaidoyer pour l'harmonisation des soins relatifs à la tuberculose et au Vih/Sida au Cameroun. L'Ong Horizons Femmes espère par cette charte que l’aspect co-infection permette aux personnes infectées par la tuberculose de faire le test de dépistage du Vih et inversement afin de limiter les risques de contagion.

G- Laurentine Assiga

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !