Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Des parlementaires au chevet des enfants malnutris - 07/03/2014 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La visite des formations sanitaires de Tokombéré et de Maroua leur a permis de mesurer l’ampleur du problème. Selon l’OMS, quand le taux d’enfants malnutris dans une circonscription donnée est de 10%, la situation est déclarée préoccupante. Or, dans la région de l’Extrême-Nord, les données fournies au ministère de la Santé Publique font état de 42% d’enfants souffrant de malnutrition.

Cette préoccupation est à l’origine de la descente sur le terrain le 5 mars 2014, d’une délégation de parlementaires et autres responsables de l’UNICEF conduite par Mme Isabelle Silikam, député à l’Assemblée nationale et représentante personnelle du PAN. Cette délégation d’une vingtaine de membre s’est d’abord rendue à Tokombéré. Là, elle a pu apprécier la réalité du problème dans les deux structures de prise en charge qui ont été visitées, à savoir, le centre ambulatoire du traitement nutritionnel et le centre de référence où sont internés les enfants souffrant d’une malnutrition sévère aigüe. Mme Isabelle Silikam et sa délégation se sont rendus par la suite au centre de nutrition thérapeutique de l’hôpital régional de Maroua pour la même cause.

Que ce soit à Tokombéré ou à Maroua, Vincent de Paul Emah Etoundi, président du réseau des parlementaires dans la lutte contre la malnutrition, et Mme Félicité Tchibindat, représentante résidente de l’UNICEF au Cameroun ont attiré l’attention des populations sur la problématique de la malnutrition dont le combat exige une intervention multi sectorielle ; ils ont par ailleurs invité toutes les forces vives de la région à mettre la main à la pâte afin d’éradiquer la malnutrition. Entre autres membres de cette délégation, l’honorable Muyali Mary Boya Meboka, présidente du groupe parlementaire RDPC à l’Assemblée nationale et des visages bien connus tels que Jean Simon Ongola Omgba, député RDPC du Mfoundi et Hamadou Adji, député UNDP du Diamaré.

Patrice MBOSSA

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !