Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Paludisme : Des moustiquaires en renfort - 16/01/2007 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

50 000 moustiquaires imprégnées mises à la disposition des femmes en âge de procréer à 1500 F, grâce au partenariat Minsanté-Exxon Mobil. Désormais, il est possible d’obtenir une moustiquaire imprégnée d’insecticide à 1500 F et non 3500 F, le prix pratiqué sur le marché. Pour les femmes camerounaises en âge de procréer (15 à 45 ans), il suffit de se présenter dans un district de santé des villes de Yaoundé et de Douala.

Et après consultation, le médecin donne son quitus, remet un bon de réduction, synonyme de feu vert pour l’achat de la moustiquaire imprégnée dans une station service du groupe Exxon Mobil. La valeur du coupon de réduction est de 2000 francs. 50 000 femmes en âge de procréer devraient bénéficier de ce programme.

L’initiative de la compagnie pétrolière, en partenariat avec le Programme national de lutte contre le paludisme, a été présentée hier à l’esplanade de la station Mobil du quartier Elig-Essono. Le ministre de la Santé publique, Urbain Olanguena Awono, a présidé la cérémonie de lancement, en présence du ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille, Suzanne Mbomback, du gouverneur de la province du Centre, Francis Faï Yengo, du préfet du Mfoundi, Joseph Beti Assomo, du maire de l’arrondissement de Yaoundé I, Emile Andzé, et du représentant du directeur général de la Fondation Exxon Mobil, Nestor Ankiba. Un partenariat efficace entre le gouvernement et les partenaires privés. De nombreuses officines sont également impliquées dans le projet. Le programme va permettre éventuellement de toucher et de protéger du paludisme les femmes en début de grossesse et celles qui n’ont pas commencé les visites prénatales.

Dans son discours de lancement, le ministre Urbain Olanguena Awono, a soutenu l’initiative : " Nous sommes là pour soutenir une initiative citoyenne qui démontre que le partenariat public-privé est très dynamique. Chacun d’entre nous doit inscrire le paludisme parmi les priorités au quotidien. Le gouvernement a lancé une lutte sans merci contre ce fléau ".

Le paludisme est un problème majeur de santé publique au Cameroun. Les données du Programme national de lutte contre le paludisme le démontrent. En 2004, des chiffres indiquent que le paludisme est responsable de 50% des hospitalisations, 35% de décès chez les enfants de moins de cinq ans et 26% des arrêts de travail pour cause de maladie. Face à l’ampleur de la maladie, le ministère de la Santé publique a fait de la lutte contre le paludisme une priorité dans la stratégie sectorielle de santé. C’est dans ce cadre qu’un plan national de lutte contre cette maladie a été adopté en 2002. En matière de prévention, le gouvernement s’est ainsi engagé à distribuer les moustiquaires imprégnées aux femmes enceintes et aux enfants de moins de cinq ans. Aujourd’hui, le groupe Exxon Mobil auquel appartient la société Mobil oil Cameroun s’est engagé à appuyer cette lutte, à travers son programme " Help us help ", qui consiste à financer à grande échelle des moustiquaires imprégnées aux groupes vulnérables.

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !