Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Académie française de pharmacie : une Camerounaise élue - 19/10/2017 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Dr Catherine Bilong, chef de service de biochimie au Centre Pasteur du Cameroun, vient d'être admise au sein de la prestigieuse institution. « Chère collègue, vous avez été élue membre correspondant étranger (3e section) à l'Académie nationale de pharmacie lors de la séance académique du 4 octobre 2017. »

C'est en ces termes et au travers d'une lettre de félicitations que le secrétaire perpétuel de l'Académie française de pharmacie, Agnès Artiges, a fait connaître au Dr Catherine Véronique Bilong, son admission en qualité de nouveau membre à l'Académie française de pharmacie.

Elue en assemblée générale à 112 voix pour sur un quorum de 113 votants et à l'unanimité par ses 22 pairs, l'actuel chef de service de biochimie du Centre Pasteur du Cameroun fait honneur à son pays et partant à tout un corps de métier. Son parcours de pharmacien biologiste milite amplement en sa faveur. « Devenir premier membre de l'Afrique centrale à intégrer cette institution, est un titre honorifique qui atteste ma reconnaissance comme une personnalité scientifique de valeur », se réjouit-elle. Docteur d'Etat en pharmacie, diplômée de la Faculté de pharmacie de l'université de Montpellier I, la native de Garoua est un concentré de 29 ans de métier, auxquels s'ajoutent non seulement une solide expérience mais également un statut d'enseignant-chercheur en bactériologie clinique au CUSS, actuelle Faculté de médecine et des sciences biomédicales ou encore à l'université catholique d'Afrique centrale (UCAC).

Par Elise Ziemine Ngoumou

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !