Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Malformations Urogénitales : du réconfort pour les enfants malades - 01/12/2017 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

André Mama Fouda s’est rendu à leur chevet mercredi dernier en vue de s’assurer du déroulement des interventions chirurgicales à HGOPY. Un mot de réconfort par ci, un petit sourire par là ou encore une blague. C’est avec des paroles d’encouragement que le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, s’est rendu au chevet des enfants ayant été opérés de la valve de l’urètre depuis le 27 novembre à l’Hôpital Gynéco Obstétrique et Pédiatrique de Yaoundé (HGOPY).

Au cours de cette visite mercredi dernier, le Minsanté était accompagné du secrétaire d’Etat au Minsanté en charge des Endémies et des Pandémies, Alim Hayatou, de l’ambassadeur de Suisse au Cameroun, Son excellence Pietro Lazzeri et du directeur général de HGOPY, Pr. Angwafo II, Fru Fobuzshi.

Dans les deux salles d’hospitalisation de chirurgie pédiatrique, ces petits malades à travers leur sourire et la mine radieuse de leur maman témoignent de leur guérison.

En bon père de famille, le Minsanté a saisi cette occasion pour se rendre également aux blocs opératoires. A l’HGOPY, le tableau des opérations de cette autre campagne affiche déjà 11 cas passés entre les mains des experts camerounais et suisses et un autre cas en attente de subir le même traitement. L’objectif étant d’opérer 20 cas.

« C’est un partenariat que nous célébrons avec un grand pays ami qu’est la Suisse. Aux parents, je demande de ne pas hésiter à venir à l’HGOPY parce que plus vite la malformation est diagnostiquée plus facile sera l’opération » a indiqué André Mama Fouda.

A cette occasion, le Minsanté a exprimé la gratitude du gouvernement à l’ONG Children Action conduite par le Pr. Le Coultre, grâce à qui ces campagnes sont possibles.

Avant de mettre un terme à sa visite, le ministre André Mama Fouda, dans le cadre de la journée portes ouvertes de la 2ème édition de la clinique des adolescents de HGOPY, est allé encourager cette frange de la population.

« Ce nouveau concept vous permet d’avoir des conseils sur votre vie sexuelle. Vous devez savoir que ça ne sert à rien de courir. Les études doivent être une priorité », leur a-t-il conseillé.

Ce concept mis sur pied depuis septembre 2015 par les responsables de cette formation hospitalière permet aux jeunes de 10 à 19 ans d’avoir accès gratuitement à un cadre d'écoute, de conseil et de suivi psycho-social.

Ceci afin de répondre aux préoccupations qui peuvent se manifester dans leur vie notamment dans le domaine de la santé.

Sorèle GUEBEDIANG

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !