Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Pr Gottlieb Lobe Monekosso : l’adieu à une icône du savoir - 15/01/2018 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’ancien directeur de l’OMS Afrique et ancien ministre de la Santé publique inhumé samedi à Dibombari, en présence du représentant du chef de l’Etat. Pour accompagner l’illustre homme de science, médecin chevronné, chercheur hors pair, haut commis de l’Etat, père de la médecine africaine à sa dernière demeure dans son village natal Bwanjumba par Dibombari (Moungo, région du Littoral), samedi 13 janvier 2018, le représentant personnel du chef de l’Etat, le ministre de la Santé Publique, André Mama Fouda.

Mais aussi d’autres membres du gouvernement, Laurent Esso, ministre d’Etat, ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Lejeune Mbella Mbella, ministre des Relations extérieures, Jean-Ernest Massena Ngalle Bibehe, ministre des Enseignements secondaires, Alim Hayatou, secrétaire d’Etat à la Santé publique, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, gouverneur du Littoral, des hommes de science (médecins, pharmaciens), la famille, les compagnons de longue date, les amis et connaissances du défunt professeur.

Tout commence aux environs de 10h 30, lorsque la dépouille du Pr. Gottlieb Lobe Monekosso, entourée d’une dizaine de chefs traditionnels, arrive au stade Bwelelo de Dibombari, où se déroulait la cérémonie d’adieux.

Après l’accueil par le président de l’Ordre des médecins du Cameroun, Guy Sandjon, et celui de l’Ordre des pharmaciens, Prosper Hiag, le cercueil est déposé sur une pirogue dans la case sacrée, selon la tradition sawa à laquelle l’homme de science appartenait. Le Minsanté ira s’incliner devant la dépouille, avant de décorer l’illustre disparu, de la médaille de Commandeur de l’Ordre de la valeur à titre posthume.

Puis le clergé de l’Eglise presbytérienne du Cameroun (Epc) va prendre le relais. Les textes choisis pour la circonstance sont tirés du livre de Job, chapitre 5 verset 25 à 27 et du Psaume 39 des versets 5 à 10. Le prédicateur a mis en exergue la fragilité du genre humain, la précarité de nos vies.

« L’homme est un souffle, une vanité, une ombre. Partir à 89 ans est une grâce, il faut donc se réjouir au lieu de se lamenter ». Toutes les interventions sur le défunt ont magnifié sa mémoire, son parcours.

Le Pr. Monekosso restera dans les esprits comme un « Grand homme de science aux qualités humaines rarissimes, d’un altruisme rare ». Le message de condoléances du chef de l’Etat même a reconnu en lui, un haut commis de l’Etat aux qualités professionnelles exceptionnelles. Lejeune Mbella Mbella, au nom du secrétaire général du Comité central du Rdpc, a indiqué que le disparu et regretté camarade était un militant engagé, un homme à la prise de parole mesurée.

Le Pr Gottlieb Lobe Monekosso a été directeur régional Afrique de l’Oms de 1985 à 1995, ministre de la Santé publique de 1997 à 2000. En 1968, il fut doyen fondateur de la faculté de médecine de l’université de Dar-es-Salaam en Tanzanie.

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !