Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Cataracte : une nouvelle stratégie de lutte - 27/02/2018 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les professionnels de la santé oculaire ont réfléchi à une méthode de soins de proximité au cours de leur 24e congrès annuel jeudi dernier à Yaoundé. Et si le personnel médical allait vers les malades pour une prise en charge plus efficiente ? Ce moyen novateur appelé « Stratégie avancée » se veut bénéfique dans la lutte contre la cécité due à la cataracte. Une maladie visuelle responsable de 48% des cas de cécité au Cameroun.

Au regard de ces statistiques, cette pathologie reste et demeure la première cause de cécité dans le pays. Pourtant, elle est évitable et peut être soignée via une intervention chirurgicale.

C’est sur cette perspective que se sont tenues les assises du 24e congrès de la Société Camerounaise d’Ophtalmologie (SCO) présidées jeudi par le Pr. Samuel Kingue, représentant le ministre de la Santé publique. Avec pour thème :

« Cataracte et ophtalmologie en stratégie avancée ». Selon le constat du Pr. Côme Ebana Mvogo, président de la SCO, de nombreux malades souffrant de la cataracte ne sont toujours pas opérés deviennent aveugles, en général parce qu’ils sont pauvres et dépendant des autres, l’affection apparaîtrait très souvent après l'âge de 50 ans.

A cet âge, il devient difficile pour le patient résidant en zone rurale de se déplacer tout seul pour se rendre à l'hôpital. « C’est pourquoi, nous avons pensé qu'il est préférable pour l'équipe médicale d'aller vers le malade pour une prise en charge de proximité.

Ce faisant, nous allons opérer plus de patients et leur redonner une bonne vue et une autonomie. On passera de l’ophtalmologie disponible à celle accessible afin de vaincre la cécité due à la cataracte », a relevé le Pr. Côme Ebana Mvogo.

Assiatou NGAPOUT M.

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !