Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Un centre de santé moderne à Lobo : La nouvelle formation sanitaire a été inaugurée samedi dernier par le ministre de la Santé publique - 12/03/2007 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le contraste est frappant. D’un côté, l’ancien bâtiment constitué d’une seule case pouvant à peine accueillir une dizaine de personnes en même temps. De l’autre, deux édifices flambant neuf faisant trois fois la superficie du premier, surplombent la rivière Lobo. Depuis samedi donc, les habitants du district de Lobo, dans le département de la Lékié, disposent d’un nouvel hôpital moderne. Le premier bâtiment est constitué d’un bloc de maternité, d’une salle d’accouchement, une grande salle d’accueil, une salle de consultation, deux d’hospitalisation pour enfants et adultes, une pharmacie, un laboratoire équipé et un service de néonatalogie. Le second, plus petit, abrite les services administratifs.

L’hôpital bénéficie également d’un forage à plus de 70 m et d’un groupe électrogène. L’inauguration a eu lieu en présence du ministre de la Santé publique, Urbain Olanguena Awono, du secrétaire d’Etat au Minsanté, Alim Ayatou et du gouverneur de la province du Centre, Faï Yengo. Mais aussi, de nombreuses élites de la Lékié parmi lesquelles le secrétaire d’Etat auprès du ministre des Domaines et des Affaires foncières, Jean-claude Etogo, et des autorités traditionnelles de l’arrondissement.

Pour le ministre de la Santé, la coupure du ruban symbolique participe d’une action de développement et de progrès inscrite dans une dynamique forte et volontariste de construction du gouvernement. " Nous leur avions promis un hôpital et désormais notre promesse est tenue. C’est la preuve que le gouvernement prend à cœur les problèmes de santé des populations. Nous aimerions en construire des dizaines comme cela partout dans le pays et nous nous battons pour cela ", a déclaré Urbain Olanguena Awono. L’hôpital de Lobo a également bénéficié d’un don d’un million de médicaments, et d’une ambulance. Un pick-up a aussi été mis à la disposition du district de santé d’Okola afin de permettre au médecin-chef de cette localité de se tenir régulièrement au courant de la situation à Lobo.

Les populations ont profité de l’occasion pour demander d’autres services, notamment une morgue, un bloc opératoire, une maternité moderne et du personnel qualifié. Des doléances que le ministre de la Santé a promis de transmettre en rappelant toutefois aux personnels de l’hôpital de district qu’ils ont intérêt à bien utiliser le matériel. " Ce n’est que comme ça qu’on pourra désormais demander d’autres réalisations au chef de l’Etat qui nous a fait don d’un grand cadeau en ce jour ", a appuyé le maire de Lobo, Louis Coty Eloundou.

Josiane R. MATIA

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !