Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


Suivez-nous :


LES REVUES APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mai 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mars 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2019
Consulter la revue


BIBLIOTHEQUE MEDICALE

E. Pilly : Maladies infectieuses et et tropicales - Plus d'informationsL'E PILLY (26e édition 2018) est l'ouvrage de référence français en Infectiologie. Ouvrage collégial du Collège des universitaires de Maladies Infectieuses et Tropicales (CMIT), cette 26e édition 2018 a été entièrement remise à jour et, pour la première fois, est en quadrichromie avec une maquette modernisée et une iconographie très riche et didactique... Plus d'informations


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Maladies tropicales négligées : déparasitage à Ndikinimèki - 25/02/2019 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L'inspecteur général des services de l'Education de base a lancé une campagne afin d'améliorer la santé de la population en âge scolaire vendredi 22 février 2019. Vendredi 22 février dernier était jour de repos pour les élèves des écoles primaires de la ville de Ndikinimèki, dans le département du Mbam-et-Inoubou, région du Centre.

Mais un jour de dispense bien spécial, puisque ces enfants, accompagnés de leurs parents en ont profité pour venir accueillir, à travers chants et sketchs, leurs bienfaiteurs. Charles Nanga, Inspecteur général des services au ministère de l'Education de base, représentant personnel du ministre, avec à ses côtés une forte délégation venue procéder au lancement officiel de la campagne nationale de déparasitage des enfants âgés de 9 à 14 ans.

Cette campagne de déparasitage, qui va s'étendre sur tout le territoire national vise à traiter plus de six millions d'enfants potentiellement porteurs des parasitoses que sont la bilharziose et les helminthiases intestinales. Comme l'a dit le directeur de l'école publique de Ndokohok, Marius Mosson, « sans être spécifiquement mortelles, ces maladies alourdissent la charge de morbidité et ralentissent le développement physique et intellectuel des enfants. Mon expérience sur le terrain m'a fait remarquer qu'un enfant qui reçoit un traitement est plus actif et grandit mieux ».

Fruit d'une collaboration entre le Minsanté et le Minedub, ce programme, qui cible les élèves, et les enfants non scolarisés porte déjà des fruits. De 1985 à nos jours, le taux de prévalence est passé de 40% à 8%. L'Inspecteur général des services au Minedub, Charles Nanga est revenu sur les actions qui ont permis d'atteindre de tels résultats. « Depuis des années, le ministère de la Santé publique et le Minedub mettent à la disposition des établissements scolaires les médicaments nécessaires au déparasitage, sensibilisent parents et enseignants sur l'importance de la prise desdits médicaments ».

Puisque pour mettre les enfants hors de portée de ces maladies tropicales négligées, il faut une bonne hygiène, les responsables du Minedub ont offert du matériel nécessaire pour la propreté et des médicaments pour prévenir les maladies visées. Au cours de cette campagne, il sera question pour les responsables du Minsanté de former les directeurs d'écoles à l'administration de ces médicaments.

A leur tour, ils devront former les instituteurs. Pour Charles Nanga, cette vaste campagne, permettra certainement d'éradiquer ces maladies tropicales dites négligées, mais il ne faut pas se limiter à la phase curative. « Nous devons aussi agir en matière de prévention. Et cela passe par une bonne hygiène de vie qui va impliquer de toujours utiliser des latrines, se laver les mains avec de l'eau propre et du savon avant de manger et au sortir des toilettes, et éviter de marcher pieds nus ».

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !