Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Odonto-Stomatologie tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Janvier 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Décembre 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Décembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Extrême-Nord : Le choléra tue 12 personnes - 03/10/2019 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Au nombre des mesures préconisées par le comité régional de lutte pour enrayer cette épidémie : la pratique de l'hygiène corporelle. L'épidémie de choléra a déjà fait 12 morts dans la région de l'Extrême-Nord. 249 cas suspects sont aussi enregistrés. Ces chiffres ont été donnés le 18 septembre dernier à Maroua par Dr Cécile Mairousgou Tchida, responsable régional de la lutte contre l'épidémie de choléra dans l'Extrême-Nord.

C'était au cours de la session du comité régional de lutte contre le choléra que pilote le gouverneur Midjiyawa Bakari, en présence des partenaires au développement, dont Plan international Cameroon.

Cette Organisation Non Gouvernementale (ONG), la veille de ces assises, venait de boucler par Moutourwa dans le Mayo-Kani, la série de distribution gratuite aux populations des kits d'hygiène constitués d'un seau, de cinq morceaux de savon, de trois gobelets et de 50 comprimés de détergent Aqua Tab.

On a dénombré 3 000 seaux offerts. Une réalisation rendue possible grâce à un partenariat qui lie l'Ong à Start Network, une autre organisation non gouvernementale qui a financé l'achat des kits d'hygiène. C'est par le département du Mayo-Kani que l'épidémie de choléra est entrée dans la région de l'Extrême-Nord.

Par la suite, le vibrion cholérique s'est répandu dans le Mayo-Danay et reste jusqu'ici sujet de vives préoccupations pour les pouvoirs publics. Un accent est mis sur la sensibilisation des populations relativement à l'importance de la pratique des règles élémentaires d'hygiène.

C'est dans cette optique que Plan international Cameroon vient de former 200 relais communautaires dans les districts de santé de Kaélé, KarHay et Moutourwa où sévit l'épidémie.

L'organisation y a formé 60 agents pulvérisateurs chargés entre autres, de désinfecter les points d'eau et les latrines dans les écoles et au sein des ménages.

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !