Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Tabercine contre les infections dermatologiques - 19/06/2007 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

C’est une pommade antibactérienne à base d’extrait de plante qui sera bientôt sur le marché. La plante s’appelle tabernaemontana crassa C’est le nom scientifique d’une merveille qui pousse dans les forêts camerounaises et qui est reconnue pour ses vertus thérapeutiques. Un groupe de chercheurs du Centre de recherches en plantes médicinales et en médecine traditionnelle, conduite par Lucie Françoise Biyiti bi Essam y travaille depuis plusieurs années. Ils ont d’abord testé l’éventuelle activité antibactérienne de la plante, confortés en cela par la littérature des auteurs qui affirment que dans ses applications thérapeutiques en médecine traditionnelle, cette plante est utilisée pour désinfecter les plaies.

Les études pharmacologiques sur les extraits éthanoliques de l’écorce du tronc de tabernaemonthana crassa ont confirmé l’évidence d’une importante activité antimicrobienne de cette plante. Cette activité serait forte contre les bactéries à Gram+ et moins forte contre les bacilles à Gram-.

Les chercheurs du Centre de recherches en plantes médicinales et en médecine traditionnelle ont tenté des essais en laboratoire et abouti à une préparation galénique (mise en forme de la pommade) faite dans le respect des normes de bonnes pratiques de fabrication de médicament.

Cette pommade qu’ils ont nommée Tabercine, serait active dans les infections dermatologiques, provoquées par des germes sensibles à l’extrait de Tabernaemontana crassa, à l’infection bactérienne de la peau, abcès après incision, folliculite de la barbe et dermatoses surinfectées, couverture antibactérienne locale dans les brûlures, les brûlures par eau bouillante, des plaies superficielles post-opératoires et traumatiques, etc.

Au stade actuel des travaux, les chercheurs se préparent à réaliser des essais cliniques. Il leur faut au préalable obtenir l’autorisation d’un comité technique ad hoc. Sinon, les résultants sont probants dans la mesure où Tavernaemontana Crassa est bien connue de la pharmacopée camerounaise. Son latex y est utilisée désinfecter les plaies et traiter des mycoses de la peau. Il est également utilisé par voie interne comme anesthésique locale. Le décococté d’écorce y est utilisé comme laxatif. Il soulagerait aussi les maux de reins, le rhumatisme et serait indiqué dans les cas de constipation opiniâtres.

Jeanine FANKAM

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !