Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Diabète : l’insuline désormais à 3000 FCFA - 31/03/2006 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Cette réduction des prix est la conséquence d’une convention de partenariat signée entre le Minsanté et la firme danoise Novo Nordisk.
Les soins des patients diabétiques, insulino-dépendants vont certainement connaître une amélioration dans les jours à venir.

Si pour ce qui est de leur disponibilité, il n’y a pas vraiment de souci à se faire, l’accessibilité à l’insuline a souvent posé problème. Les familles reconnaissent en effet que ce médicament incontournable, du fait du prix élevé de l’ampoule, reste hors de portée de beaucoup de malades. En effet, il faut débourser une somme de 12000 FCFA pour une ampoule d’insuline. Et les malades ont besoin de plusieurs injections par jour. Le Dr Alfred Njamnshi, sous-directeur des maladies non endémiques au ministère de la Santé publique, précise à ce sujet que les diabétiques ont besoin de l’insuline tous les jours. On peut donc comprendre l’importance de la convention signée hier à la salle de conférence du ministère de la Santé publique. Urbain Olanguena Awono, le chef de ce département ministériel, a donc aménagé le cadre juridique du partenariat avec le laboratoire pharmaceutique Novo Nordisk, représenté par Michel Geuens, directeur Afrique francophone de cette firme danoise. Ces nouveaux partenaires vont travailler ensemble pendant un an. Avec possibilité de renouveler cet engagement. Il convient de relever que c’est depuis 1923 que le laboratoire pharmaceutique danois vend de l’insuline et il fait office de pionnier en Europe. Sa présence au Cameroun date de 2003. Près de 100 médecins camerounais ont déjà été formés à la prise en charge des diabétiques.

Selon la quintessence de la convention, Novo Nordisk va fournir de l’insuline au Cameroun dans de bonnes conditions, mais surtout avec les meilleures offres d’achat possibles. De son côté, le gouvernement camerounais, prend l’engagement d’acheter cette insuline et de veiller à ce que sa distribution soit assurée par la Centrale nationale d’approvisionnement en médicament essentiel (CENAME). Ceci dans l’optique de faciliter l’accès des malades disséminés à travers le Cameroun en insuline. Le taux de prévalence du diabète est de 6% au Cameroun. Afin de l’infléchir, le ministre de la Santé publique a demandé à ses collaborateurs de s’engager à améliorer les santé des malades diabétiques.

Armand ESSOGO

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !