Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Maroua : Comment éviter les pertes de sang à l’accouchement - 30/07/2007 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le personnel médical travaillant dans les maternités de Maroua a suivi une formation sur la question à l’hôpital provincial jeudi dernier. Le témoignage du Dr Tebeu Pierre Marie, gynécologue et obstétricien, qui travaille au quotidien avec les femmes à l’hôpital provincial de Maroua est poignant. Le médecin responsable du service de gynécologie explique que beaucoup de femmes meurent en obstétrique à Maroua, au moment de la délivrance, ou mieux de l’accouchement, par saignement abondant. Selon les statistiques, une femme sur cinq à Maroua meurt des suites de " l’hémorragie pendant et ou après l’accouchement ". Dans les détails, le Dr Tebeu révèle avec chiffre à l’appui que " l’infection se produit souvent comme complication d’une hémorragie postpartum compliquée par une révision utérine.

Elle est impliquée dans 9 sur 63 décès rapportés à Maroua. Et l’hémorragie popartum elle-même est responsable de 2 décès sur les 63 rapportés à Maroua. " Dans un langage plus simple, on enregistre 11 décès liés à la perte de sang à l’accouchement sur 63 cas de décès maternel.

C’est trop. La situation est bien préoccupante. C’est pour inverser cette tendance que les médecins spécialistes de l’hôpital provincial ont convoqué le personnel médical travaillant dans les maternités de Maroua, pour une formation marathon d’une journée en vue de limiter les dégâts. A l’ouverture du symposium, le directeur de l’hôpital provincial, Aboubakar Sadjo, qui a souhaité la bienvenue aux participants a indiqué l’intérêt que revêt cet atelier aussi bien pour les infirmiers et médecins travaillant dans les maternités que les femmes de l’Extrême-Nord qui en attendent beaucoup.

Dans le jargon médical, ce symposium, le premier du genre, essentiellement consacré aux techniques de réduction du taux de saignement lors de l’accouchement rentre dans les nouveaux concepts en santé maternelle. Il s’est agi d’expliquer aux infirmiers et médecins de la ville de Maroua comment faire pour que la femme ne saigne pas beaucoup lors de l’accouchement et même après la délivrance. Les participants, une douzaine de personnes, ont également appris les causes de ces pertes de sang chez la femme à l’accouchement qui sont entre autres l’hypertension, l’hémorragie, les infections obstétriques, les complications du HIV, les maladies respiratoires…

Ce symposium s’inscrit dans les objectifs du millénaire en matière de santé où en septembre 2000 les dirigeants de 191 pays membres de l’ONU ont approuvé la déclaration dite du millénaire, pour le développement et l’amélioration du bien-être humain. On espère que ces infirmiers et médecins, une fois dans leur milieu professionnel, vont appliquer les nouvelles techniques et que les responsables provinciaux de la santé vont multiplier ce genre d’initiative pour relever la proportion d’accouchement assisté par du personnel qualifié.

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !