Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

L’Hôpital central célèbre l’excellence : c’était au cours de sa fête annuelle vendredi dernier à Yaoundé - 02/01/2008 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Vendredi dernier, l’Hôpital central de Yaoundé célébrait sa fête annuelle. Occasion offerte au Pr. Biwolé SIDA, directeur, de remettre des cadeaux aux 23 meilleurs agents, qui par leur travail ont su se démarquer des autres. Au cours de la même cérémonie, des primes de bonne séparation ont été octroyées à une trentaine de personnels admis à faire valoir leurs droits à la retraite, et des diplômes remis aux psychologues formés dans le service de neurologie de son hôpital. De même, le Pr. Biwolé SIDA a présenté les trois nouveaux maîtres de conférences de l’hôpital central de Yaoundé (HCY). Il s’agit du Pr. Jean Maerie Bob’Oyono de la chirurgie infantile, du Pr. Pierre Masso-Misse de la chirurgie viscérale et enfin du Pr. Alfred Njamnshi, neurologue.

Dans les prochains jours, l’HCY attend l’installation d’un nouveau scanner, ainsi que l’extension de l’hôpital du Jour. Alim Hayatou, secrétaire d’Etat au ministère de la Santé publique a tenu à exprimer les attentes les plus fortes. « L’Hôpital central est une institution hospitalière de référence. Le souci de la qualité des soins, en raison des difficultés liées au déficit qualitatif et quantitatif des personnels reste d’actualité. Notre département ministériel va continuer à faire des efforts pour recruter cette année encore », a-t-il déclaré. Pour le Pr. Biwolé Sida, le plus important dans les missions assignées à l’HCY reste que « les usagers doivent demeurer une priorité. A cet effet, j’exhorte le personnel médical à plus de disponibilité pour un travail bien fait ».

Yvette Marcelle EDZOA

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !