Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Une semaine pour protéger la mère et l’enfant - 22/01/2008 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Plusieurs activités : vaccination, distribution des médicaments contre le paludisme et la vitamine A prévus. Le lancement de la première semaine d’actions de santé et de nutrition infantile et maternelle (Sasnim) a eu lieu hier, à l’école publique d’Ekoudou, à Yaoundé. Le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda a présidé la cérémonie d’ouverture en présence du préfet du Mfoundi, Beti Assomo et de nombreuses autres personnalités. Les enfants étaient enthousiastes et les parents visiblement satisfaits. Bref, l’ambiance était chaleureuse et chauffée par des griots, venus nombreux pour donner de l’éclat à la cérémonie.

La philosophie de la protection de la mère et de l’enfant s’est effectuée jusqu’ici à travers une multitude de programmes coordonnés par le ministère de la Santé publique. Ces programmes pourtant complémentaires n’ont pas toujours atteint pleinement leurs objectifs. Il s’agit de la distribution à grande échelle de la moustiquaire imprégnée d’insecticides aux femmes enceintes et aux enfants de moins de cinq ans dont le taux d’utilisation est resté faible. Selon le ministre, seulement 13% ont été utilisé chez l’enfant de moins de cinq ans et 14% chez la femme enceinte. La faible implication des communautés dans la mise en œuvre des activités de santé dont ils sont bénéficiaires, la non perception par les familles de l’importance des interventions préventives et promotionnelles développées en leur faveur par les services de santé n’ont pas été en reste.

Face à cette situation, le Minsanté, en rapport avec ses partenaires (Unicef, Unfpa, Oms), a élaboré un package comprenant l’ensemble de ces actions menées concomitamment au cours d’une semaine. Le grand avantage étant d’administrer le maximum de soins. Surtout, d’offrir le maximum de prestations aux mères et à leurs enfants, au même endroit, sans qu’ils aient à se déplacer. Du 21 au 26 janvier prochain, les prestations suivantes seront délivrées aux populations cibles sur toute l’étendue du territoire : la vaccination de tous les enfants de zéro à cinq six 6 mois à cinq ans et à toutes les femmes qui viennent d’accoucher, l’administration du traitement préventif intermittent contre le paludisme, le déparasitage etc.

Marthe BASSOMO BIKOE

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !