Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Concours d’agrégation : l’Afrique centrale apprête ses candidats - 26/02/2008 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

C’est à la faveur du séminaire de préparation qui s’est ouvert hier à l’Hôpital général de Yaoundé. Jusqu’au 4 mars prochain, des médecins venus du Cameroun, du Tchad, du Gabon, du Congo, de la République centrafricaine et du Sénégal vont mettre toutes les chances de leur côté pour devenir des agrégés. C’est à la faveur du séminaire sous régional de préparation pédagogique des candidats au concours d’agrégation du Conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur (CAMES). Les disciplines concernées sont la médecine humaine, vétérinaire, pharmacie et odontostomatologie.

Selon Jacques Fame Ndongo, ministre de l’Enseignement supérieur, qui présidait la cérémonie d’ouverture, ce séminaire « va induire le rayonnement de la sous région dans l’espace scientifique international ». Et les chiffres sont déjà éloquents. Grâce à un séminaire similaire, on a enregistré, lors du dernier concours, qui a eu lieu en 2006, un taux de réussite de 98% pour la sous région. Et de l’avis de Maurice Aurélien Sosso, coordonnateur du centre interuniversitaire de préparation, « les rares échecs observés étaient liés à des causes diverses, indépendantes du programme de préparation ».

Le présent séminaire est la résultante d’initiatives communes de pays de l’Afrique centrale pour pallier l’insuffisance de bons résultats observée dans la sous région aux différentes sessions des concours d’agrégation de médecine. Mais il traduit également un souci d’améliorer les ressources humaines de l’Afrique centrale en matière de soins de santé. « D’où la nécessité de fédérer toutes les intelligences disponibles et accessibles pour les mettre au service de la formation universitaire, scientifique et médicale », a précisé Maurice Aurélien Sosso. C’est aussi un moyen de promotion académique des professeurs d’universités et praticiens hospitaliers. Et pour ce faire des experts des pays concernés se sont mis ensemble pour apporter leur savoir-faire.

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !