Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Diabète : L’Insuline se fait rare - 17/05/2006 - Mutations - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’absence de ce médicament dans les centres spécialisés désempare les patients.
Il est environ 11h, ce lundi à l'hôpital central de Yaoundé. Au centre de diabétologie, certains patients vont et viennent. D'autres, assis, attendent les résultats de leurs diagnostics. Devant la pharmacie, une file de personnes qui attendent d’être reçues se forme. Sur les visages de ces personnes, la fatigue se lit. Mais aussi, le désarroi et l’inquiétude se voient dans les regards de ces personnes. C’est que, depuis quelques semaines, le Mixtard, insuline intermédiaire utilisée dans le traitement des malades " équilibrés " de diabète à l’hôpital central de Yaoundé a disparu des étagères. Au grand dam des malades qui s’inquiètent pour leur santé.

''Ma mère n'a plus que la moitié de son dernier flacon de Mixtard, je ne sais pas comment on va faire s’il venait à finir. Elle a déjà été amputée d’une jambe et l'autre est en train de gonfler, sa situation se complique'', a confié Marie-Louise Yochie, fille d'une patiente, désemparée. Assises devant les services de diabétologie, les deux femmes attendent la solution miracle qui éviterait une autre amputation de jambe à la plus âgée. ''Quand les malades demandent le Mixtard, on leur dit tout simplement qu'on n'en a pas. Je ne sais pas s'ils finissent par s'en procurer ailleurs, mais nous ne pouvons pas donner ce que nous n'avons pas '', a affirmé Marie-claire Ombala, infirmière adjointe au centre dé diabétologie.
Des insulines comme l'Atracpid (utilisée en cas d’urgence pour son action rapide), l'Insulatard ou le Mixtard (pour les cas intermédiaires), permettent de réguler le taux de glycémie chez les malades de diabète. Cependant, contrairement au Mixtard, l'Insulatard présente un certain retard à agir sur le malade intermédiaire d’où la ruée sur le premier médicament.

Cename

Au moment où ce sésame est en rupture de stock à l'hôpital central, dans les pharmacies, il se fait également rare et continue de se vendre entre 14 et malgré la décision du Ministère de la Santé Publique, le 12 avril dernier en effet Urbain Olanguena Awono publie une décision selon laquelle " A compter du 1er mai 2006, le prix de l’insuline est fixé dans le secteur public ainsi qu’il suit : Insuline d’action rapide, flacon de 10 ml, 2711Fcfa à la Cename, 2900 à la Capp et 3000Fcfa dans les autres formations publiques. Les mêmes prix sont prescrits pour le flacon de 10 ml de l’insuline d’action intermédiaire et d’action lente ".

A Centrale Nationale d'Approvisionnement en Médicaments et Consommables Médicaux Essentiels (Cename) le médicament est vendu à 3000Fcfa de même qu’à l’hôpital central de Yaoundé. Les deux institutions se rejettent pourtant la responsabilité de la rareté du produit auprès des malades. ''Nous n'avons jamais vendu du Mixtard et notre stock d'insulines (Insulatard,Ndlr) est encore disponible pour 11 mois. C'est avec l’accord du Ministère que le personnel soignant de l'hôpital central a soumis ses patients au Mixtard et nous attendons de recevoir un important stock de ce médicament pour répondre à la demande'', a expliqué l'un des responsables du principal fournisseur en médicaments de l'hôpital.

André-Yves Mbongo'o (Stagiaire)

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !