Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


Suivez-nous :


LES REVUES APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mars 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2019
Consulter la revue


BIBLIOTHEQUE MEDICALE

E. Pilly : Maladies infectieuses et et tropicales - Plus d'informationsL'E PILLY (26e édition 2018) est l'ouvrage de référence français en Infectiologie. Ouvrage collégial du Collège des universitaires de Maladies Infectieuses et Tropicales (CMIT), cette 26e édition 2018 a été entièrement remise à jour et, pour la première fois, est en quadrichromie avec une maquette modernisée et une iconographie très riche et didactique... Plus d'informations


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Un nouveau médicament contre le paludisme - 17/05/2006 - Mutations - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L'artéquin, la forme thérapeutique de la combinaison d'artémisinine (Act) à dose fixe dans le traitement du paludisme chez les petits enfants (0 à 5 ans) est désormais disponible dans les pharmacies camerounaises.

Vendu au prix de 3400 Fcfa, le médicament a été officiellement présenté mardi dernier au cours d'un point de presse organisé par la faculté de médecine et des sciences biomédicales de l'université de Yaoundé I, en partenariat avec Mepha, l'entreprise pharmaceutique qui fabrique le produit.
Selon le corps médical camerounais, la venue de l'artéquin est d'un grand apport dans la lutte contre le paludisme chez l'enfant, dans la mesure où, le médicament vise à raccourcir le traitement de la maladie. En effet, selon le directeur Afrique francophone de Mepha, M. Aliou Adamou, le traitement par l'artequin n'est administré qu'une seule fois par jour pendant trois jours. Par ailleurs, ces petites granules parfumées à la mangue évitent à l'enfant le supplice d'avaler des comprimés au goût amer.

C.Y.

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !