Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

L’Extrême-Nord sous surveillance : près de 800 enfants vaccinés dans ce que les spécialistes considèrent comme une zone à fort risque - 09/04/2008 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

«Il n’y a pas eu de cas de virus polio sauvage dans l’Extrême Nord cette année. Mais, nous avons vacciné les enfants de 0 à 5 ans, à titre préventif par rapport au cas qui s’est déclaré à New-Bell à Douala. » Ces propos du délégué provincial de la Santé publique de l’Extrême Nord, Dave Etienne Mevoula Onana, renseignent à suffisance sur l’importance accordée à la prévention de la polio dans cette province à risques. On se souvient d’ailleurs que l’année dernière la riposte nationale contre cette maladie est partie de Goulfey où un cas de polio virus sauvage avait été détecté dans le district de santé de Mada, près de Makary. Sans accuser notre grand voisin le Nigeria, l’Extrême Nord qui partage sa frontière avec ce pays sur une bonne distance reste exposée à la menace de la polio.

C’est dans cet esprit qu’il faut inscrire la campagne de prévention qui s’est déroulée du 4 au 6 avril sur l’étendue de la province de l’Extrême Nord. A l’heure du bilan provisoire, le comité de coordination des Journées locales de vaccination (JLV) indique que 729 265 enfants âgés de 0 à 5 ans ont reçu leur vaccin au terme de ce premier passage. Selon les prévisions, 997 310 enfants étaient attendus dans les 28 districts de santé concernés par l’opération. Les équipes déployées sur le terrain ont donc réalisé un taux 91, 76 %. Un résultat encourageant qui se rapproche des 100%. Mais, il reste encore beaucoup d’enfants non vaccinés. Le personnel médical et les volontaires qui ont fait le porte à porte pendant trois jours estiment que les populations ont été accueillantes et coopératives.

Le délégué provincial, Dave Etienne Mevoula Onana, révèle qu’aucun cas de poliovirus sauvage n’a été détecté et que la situation de la polio est sous contrôle dans l’Extrême Nord. Dans les différents districts de santé de la province, les équipes médicales veillent au grain.

Olivier LAMISSA KAIKAI

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !