Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Polio : plus de 4,6 millions d’enfants à vacciner - 27/05/2008 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le premier tour des Journées nationales de vaccination se tient dans les districts de santé des dix provinces les 30, 31 mai et 1er juin prochains. Première interrogation : pourquoi les journées nationales de vaccination, alors qu’une dernière campagne ne date que de moins de deux mois ? Réponse des experts : « La surveillance de la polio reste très limitée. La persistance de l’endémicité au Nigeria, la résurgence de la polio dans les pays voisins, les mouvements des personnes aux frontières, etc., poussent à une vigilance permanente. »

C’est clair qu’avec la découverte d’un cas mortel à Douala en mars dernier, la bataille contre la poliomyélite, cette maladie handicapante a repris ses droits. Et après la campagne de vaccination préventive (Journées locales de vaccination) des 4, 5 et 6 avril derniers, dans trois grands foyers de la polio au Cameroun que sont le Littoral, le Sud-Ouest et l'Extrême-Nord, la vaccination s’étend dans toutes les dix provinces. Elle vise plus de 4,6 millions d’enfants de moins de 5 ans, vaccinés ou pas.

Selon les responsables du Minsanté qui ont organisé une journée d’information vendredi dernier, sous la présidence du secrétaire d’Etat Alim Hayatou, la stratégie retenue est celle du porte à porte, avec marquage des ménages déjà visités, à la craie ; et des enfants déjà vaccinés, à l’ongle. Pour ce premier tour, à vocation nationale, la vaccination consiste à administrer deux gouttes du vaccin de la polio. Et on annonce qu’au deuxième tour (probablement du 11 au 13 juillet), les enfants recevront de la vitamine A, en plus du vaccin anti-polio.

« Des équipes de superviseurs sont déjà disséminées à travers toutes les régions du pays, même les plus reculées, a assuré le Dr David Mekontso, secrétaire permanent adjoint du Programme élargi de vaccination. On a eu certes quelques petites difficultés, mais tous les districts sont équipés pour effectuer le travail de vaccination ». Selon le Minsanté, près de 2 millions d’enfants ont été vaccinés en avril dernier dans les trois provinces du Littoral du Sud-Ouest et de l’Extrême-nord. Ces JNV visent en gros deux objectifs : couvrir à 100% les enfants de 0 à 5 ans, mais aussi renforcer le programme de vaccination de routine dans toutes ses composantes.

Alain TCHAKOUNTE

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !