Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Tuberculose multirésistante : dépistage possible en deux jours - 04/07/2008 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Plutôt que d’attendre des mois, les malades pourront connaître leur statut en quelques jours. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a rendu public le 30 juin dernier, la mise sur pied de deux programmes. Il s’agit de l’ « UNITAID », le programme de facilitation d’accès aux médicaments, et la Fondation pour l’innovation en matière de nouveaux diagnostics (FIND). Grâce à cela, les malades atteints de tuberculose multirésistante (tuberculose MR) pourront obtenir un diagnostic en deux jours et non plus en deux ou trois mois, ainsi qu’un traitement approprié.

La tuberculose MR est une forme de tuberculose que le traitement habituel ne permet pas de soigner correctement à cause de la résistance aux médicaments de première intention, l’isoniazide et la rifampicine. On estime actuellement que 2% seulement des cas de tuberculose MR dans le monde sont diagnostiqués et traités de façon appropriée, principalement à cause de services de laboratoire insuffisants. Les initiatives annoncées devraient ainsi permettre de multiplier par sept le nombre de cas diagnostiqués et d’atteindre un taux de 15%, voire plus, au cours des quatre prochaines années.

Cette annonce intervient une semaine après la recommandation de l’OMS concernant les tests moléculaires rapides connus sous le nom de LIPA "line probe assays", et permettant un diagnostic rapide de la tuberculose MR dans le monde. Au cours des quatre prochaines années, à mesure que le personnel de laboratoire sera formé, que les moyens de laboratoire seront améliorés et de nouveaux équipements fournis, seize pays, dont ne fiat pas partie le Cameroun pour le moment, commenceront à utiliser des méthodes rapides de diagnostic de la tuberculose MR, y compris les tests moléculaires. Un pays, le Lesotho, est déjà équipé pour commencer à utiliser ces tests, et l’Éthiopie devrait être prête à son tour à la fin de l’année. Les tests seront introduits progressivement de 2009 à 2011 dans 14 autres pays.

Un deuxième accord avec UNITAID prévoit que le Service pharmaceutique mondial renforcera l’approvisionnement en médicaments nécessaires pour traiter la tuberculose MR dans 54 pays. Ce projet devrait aussi permettre d’obtenir des réductions de prix allant jusqu’à 20% pour les anti tuberculeux de deuxième intention d’ici 2010. Tous les pays bénéficiant de cette assistance répondent aux normes techniques fixées par l’OMS pour la lutte contre la tuberculose MR et ont déjà mis en place des programmes de traitement. Certains utiliseront des subventions du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme pour acheter les médicaments dont ils ont besoin.

JRM

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !