Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

45 nouveaux médecins chinois débarquent - 21/07/2008 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Minsanté leur a souhaité la bienvenue vendredi à Yaoundé, en même temps qu’il disait au revoir à l’équipe précédente. Sourires persistants vendredi dernier dans l’enceinte de l’Hôpital Gynéco Obstétrique et Pédiatrique de Ngousso (HGOPY). La température ambiante avait augmenté, symptôme d’une fête qui se déroulait en ces lieux. Un double fête, en fait. Il s’agissait à la fois de souhaiter la bienvenue à la 14ème équipe médicale chinoise envoyée dans notre pays, et de dire au revoir à la 13ème.

Le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, coprésidant la cérémonie avec l’ambassadeur de Chine, Huang Changqing, n’a pas tari d’éloges sur les partants. « Le Cameroun garde de vous un très bon souvenir », dira le Minsanté, remerciant ce personnel pour les services rendus à l’Hgopy, ainsi qu’aux hôpitaux de Mbalmayo et de Guider. Précision, deux membres de cette 13e vague restent au Cameroun, et s’ajoutent donc aux 45 de la vague suivante.

Sur un autre plan, le Minsanté a redit la satisfaction du gouvernement camerounais devant les fruits de la « coopération agissante » avec l’Empire du Milieu. Laquelle se traduit, au plan médical, par un apport en infrastructures et en expertise. Le vœu est donc que la relation se poursuive. Après avoir souhaité la bienvenue à la nouvelle équipe, André Mama Fouda a émis un autre vœu : que les médecins chinois récemment arrivés soient vite mis dans le bain par leurs collègues locaux, l’objectif étant qu’ensemble, ils donnent rapidement des résultats optimaux. A en croire le témoignage de leurs compatriotes les ayant précédés, les choses devraient bien se passer. « Nous avons bien travaillé avec nos frères et sœurs camerounais (…). Nous quittons le Cameroun avec le corps, mais nous y restons avec le cœur », dira un membre de l’équipe de médecins partants, arrachant des applaudissements à l’assistance.

C’est depuis 1975 que la Chine envoie des vagues de médecins au Cameroun. L’ambassadeur Huang Changqing relèvera que le secteur de la santé est « un des plus fructueux » des relations diplomatiques sino-camerounaises. « L’aide chinoise est modeste mais sincère (…) Merci pour la sollicitude et l’assistance que vous avez accordées aux médecins chinois pendant leur séjour », ajoutera-t-il. La suite s’est négociée autour d’un banquet. Les sourires pouvaient persister.

Alliance NYOBIA

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !