Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Soins de santé primaires : la thérapie de Luis Gomes Sambo - 04/09/2008 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le directeur régional de l’OMS pour l’Afrique a donné hier une conférence à la Faculté de médecine et des sciences biomédicales de Yaoundé. Les enjeux des soins de santé primaires en Afrique. Voilà le fil d’Ariane de la conférence du Dr Luis Gomes Sambo à la faculté de médecine et des sciences biomédicales de l’université de Yaoundé I, en marge de la 58e session du comité régional de l’OMS pour l’Afrique. Le directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé pour l’Afrique, devant un parterre de spécialistes a donné sa vision des soins de santé primaires.

D’emblée, la décentralisation est une des clés de leur implémentation. Malheureusement, des contraintes économiques et financières, l’instabilité politique, ou encore l’émergence du VIH rouillent la machine. L’OMS, pour sa part, a renforcé les bureaux pays, avec trois équipes d’appui principaux à Libreville pour la zone Afrique centrale, à Ouagadougou, pour l’Ouest, et à Hararé pour l’Est et la partie Australe.

Pourtant, en dépit de ce quadrillage, de nombreux pays du continent n’ont pas encore de plan stratégique. Conséquence, sur le terrain, la mortalité infantile est encore forte. « Plusieurs décès viennent de maladies évitables par la vaccination. Les efforts actuels ne sont pas assez importants pour éviter les décès liés aux accouchements ». Que ce soit pour le paludisme, la tuberculose ou le VIH/Sida, les performances sont encore hétéroclites et inégales à travers le continent.

Mais le plus important et c’est la voie à laquelle l’OMS convie le continent – c’est bien uen plus grande implication des communautés, des populations, comme le précisait la conférence sur les soins de santé primaires tenue à Ouagadougou en avril dernier. Un appel au changement de comportements et à l’autonomisation. « Le choléra est fondamentalement un problème d’hygiène ; la mortalité maternelle est souvent liée au statut social de la femme ; la malnutrition peut être liée aux crises alimentaires qui sévissent ; le sida persiste à cause des comportements sexuels », a constaté Luis Gomes Sambo.

Les jeunes, par exemple, ont un rôle essentiel à jouer dans la prévention du sida, seule solution, pour lutter contre cette maladie qui, selon les spécialistes s’est stabilisée sur le continent, malgré des statistiques encore inquiétantes, notamment en Afrique du sud. Même chose pour le paludisme dont la lutte efficace dépend fortement des populations : « La moustiquaire imprégnée doit être adoptée par les familles », indique le directeur régional.

L’autre souci du Dr Gomes Sambo réside dans le rôle de l’OMS qui est une agence technique du système des Nations Unies. « Le rôle de mise en place des systèmes de santé appartient aux pays. Nous conseillons simplement les gouvernements dans leur façon de s’organiser, avec la mise à disposition d’informations et statistiques fiables. Sans oublier les comptes nationaux de santé, qui indiquent les sources de financement et de quelle façon les ressources sont distribuées. « C’est à travers cela que l’on peut obtenir le maximum de résultats, avec le minimum de ressources ».

Alain TCHAKOUNTE

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !