Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Centre : Une clinique mobile d’ophtalmologie à Mbalmayo - 28/01/2009 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Mbalmayo (Nyong et So’o) Dans le souci d’offrir des services d’ophtalmologie même en zone rurale, l’hôpital Saint Luc de Mbalmayo vient d’être doté d’une clinique moBile, don de l’Association de volontariat international de la province de Trento en Italie. C’est un mini-bus dont le plateau technique comporte : une lampe à fente, un auto-refractomètre, un frontofomètre, un ensemble pour acuité visuelle (projecteur d’optique, mallette de verre ayant différents tests de lecture) un ensemble de montage de lunettes (rabot automatique, l’ensemble fonctionnant à l’aide d’un groupe électrogène.

Le projet conçu par Sonia Gasparini qui a servi pendant deux ans à l’hôpital Saint Luc, a pour finalité de permettre le déplacement de cette structure hospitalière en ce qui concerne les malades des yeux vers les populations paysannes. Selon quelques indications du coordinateur du CPS (Centre de promotion sociale de Mbalmayo), M. Joseph Atangana Ndzié, cette association connue sous l’appellation de Giullare a été créée en 1999 et compte à ce jour 800 membres dont l’âge varie entre 12 et 15 ans, investis dans la vente des petits objets lors des fêtes de fin d’année, et dont les fonds sont réunis pour aider les démunis. Son président Fabio Tava et quelques membres sont partis de Trento (Italie) pour venir gratifier l’hôpital Saint Luc de Mbalmayo de ce précieux don, symbole de la solidarité internationale.

Fabio Tava passera trois mois aux côtés du médecin chef Dr Matip. Ce vaste projet de lutte renforce les œuvres du COE « Centre d’orientation éducative de Barzio au Cameroun et surtout à Mbalmayo, n’a pas laissé indifférente la haute hiérarchie religieuse et administrative du département. C’est ainsi que Mgr Adalbert Ndzana se félicitant du progrès de la pastorale des malades dans son diocèse, a relevé le rôle important que doit jouer l’église à l’exemple du Christ à savoir : annoncer la bonne nouvelle du salut aux hommes et donner la vie en plénitude. Et pour le faire, l’église compte sur le partenariat des hommes de bonne volonté. L’Evêque a demandé qu’il soit transmis aux dirigeants du COE et à l’Association de volontariat international de Trento, ses sentiments de gratitude, en même temps qu’il a salué la générosité du peuple italien, émettant le vœu qu’il ne s’arrête pas en si bon chemin. La bénédiction de cette clinique mobile par le prélat en présence du personnel de l’hôpital a constitué la boucle de la cérémonie sobre, mais combien significative.

Jean Désiré Oloumou

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !