Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Les ophtalmologues au chevet de l’enfant - 02/03/2009 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le 15è congrès de la société camerounaise d’ophtalmologie tenu le vendredi avait pour but d’améliorer la prise en charge des maladies oculaires chez les tout-petits. En se basant sur les estimations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la prévalence de la cécité au Cameroun se situe autour de 1%, celle de la malvoyance a été évaluée pour l’ensemble du pays à 3%.170 000 aveugles environ et 510 000 personnes souffrent donc de malvoyance. Ces taux sont deux à trois fois plus élevés que les 0,5%, taux acceptable par l’OMS. C’est partant de ce constat alarmant que les ophtalmologistes camerounais ont décidé de se pencher cette année sur la prise en charge des maladies oculaires chez l’enfant, afin que ces affections soient diagnostiquées et traitées le plus vite possible.

Selon la Société camerounaise d’ophtalmologie en effet, la plupart des malvoyants dans les pays en voie de développement ignorent qu’un traitement adapté à leur pathologie existe. Au Cameroun, les principales causes de malvoyance et de cécité sont la cataracte dans la moitié des cas, l’onchocercose dans 20% des cas, les glaucomes dans 10 à 15 % des cas, le trachome, et les opacités cornéennes. Cette rencontre des ophtalmologistes camerounais a été placée sous le haut patronage du ministère de la Santé publique, et les travaux ont été ouverts par le Pr. Andze, représentant du ministre empêché, et directeur de la lutte contre la maladie dans ledit département ministériel.

Cette 15e rencontre des spécialistes des maladies de l’œil devrait aboutir sur une meilleure prise en charge par les participants des principales pathologies ophtalmo pédiatriques et des uvéites chez l’enfant. Créée en 1983, la SCO regroupe les ophtalmologistes camerounais, ainsi que ophtalmologistes étrangers s’intéressant à l’ophtalmologie camerounaise. Elle a pour but de promouvoir le recyclage médical continu de ses membres et de participer à la lutte contre la cécité au Cameroun.

S.L.

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !