Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Encore plus contre l’autisme - 16/03/2009 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les prochaines journées consacrées à la maladie sont prévues du 31 mars au 2 avril prochain, à Douala. Les revoilà, les dames du Lions Club Douala Paradise, les pionnières de l’éveil et de la sensibilisation à l’autisme au Cameroun. Un peu étonnées que le petit espace carré des artistes, à Bonapriso, ait fait le plein, mercredi dernier, à la faveur de la conférence de presse qu’elles ont donnée pour annoncer la tenue, du 31 mars au 02 avril prochain, des Journées camerounaises de l’autisme. Etonnées par une forte présence de la presse qui, petit à petit, s’intéresse à un handicap mal connu et bien présent.

Le 18 décembre 2007, les Nations Unies ont justement fait du 2 avril, « la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme ». Une mesure qui éperonne Ernestine Gwet Bell, « immediat past présidente » du Lions Club Paradise, Marie-Mélanie Bell, directrice du centre Orchidée Home de Bonamoussadi et leurs camarades. Placées sous le haut patronage du ministère de la Santé publique, les Jca bénéficient également du soutien du ministère de l’Education de base et du ministère des Affaires sociales. De bon augure pour une dynamique dont les préoccupations se résument à la sensibilisation de la société tout entière et à la prise en charge des enfants atteints d’autisme.

Le premier objectif est bien parti pour être atteint. Le second, en revanche, est autrement plus compliqué. La prise en charge passe en effet par le diagnostic auquel la large majorité des médecins et des pédiatres de chez nous ne sont pas formés. Actuellement, la formation nécessite le déplacement de spécialistes venus d’Europe. Les Jca proposent d’ailleurs une formation de deux jours aux médecins. Après le diagnostic, se pose véritablement la question de la prise en charge. Onéreuse, il est vrai, mais insiste Marie-Mélanie Bell, sur la base de son expérience de directrice d’un centre de prise en charge, le plus difficile, ce n’est pas ce que ça coûte. C’est plus sûrement la disponibilité des parents à se former eux-mêmes, puisqu’il faut qu’ils apprennent à s’occuper de leurs enfants autistes à la maison, là-même où ils passent la plupart de leur temps. Du coup, les cas d’abandon sont nombreux parce que les parents ne peuvent pas tenir le rythme et préfèrent « investir » sur leurs enfants valides. Remarque, la formation des parents ne demande qu’une heure par semaine !

Il n’empêche, la mobilisation doit se poursuivre pour que l’autisme devienne une préoccupation nationale que les pouvoirs publics prendront à bras le corps. Une attitude qui déboucherait sur la reconnaissance du droit à l’éducation des enfants atteints d’autisme et de troubles envahissants du développement (Ted). Tenez, sur la base des estimations de l’Organisation mondiale de la santé, un enfant sur 166 naît autiste à travers le monde. Ramené au Cameroun, ce chiffre donnerait des statistiques proches des 100 000 enfants atteints d’autisme !

S.T.

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !