Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Garoua : le centre d’hémodialyse bientôt opérationnel - 24/03/2009 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda était sur le site dimanche dernier. Actuellement, cinq personnes habitant Guider, Ngaoundéré et Garoua, souffrant d’insuffisance rénale chronique suivent des séances d’hémodialyse dans les hôpitaux généraux de Yaoundé et de Douala. Faute d’un centre d’hémodialyse dans la zone, elles sont obligées de descendre au Sud pour subir les deux à trois séances de dialyse hebdomadaires recommandées par la médecine.

Bientôt, ces contraintes de déplacement seront réglées avec l’ouverture du centre d’hémodialyse de Garoua. Le site de traitement de Garoua est le fruit de la promesse du chef de l’État lors de son traditionnel message à la nation le 31 décembre 2007. Le président Paul Biya avait en effet annoncé que chaque hôpital régional sera doté d’un centre d’hémodialyse, d’une imagerie médicale et d’un scanner. La construction et l’équipement des sites de Bamenda et de Garoua constituent un début de la réalisation de cette promesse présidentielle.

Le centre d’hémodialyse de Garoua que le Minsanté a visité dimanche dernier se compose d’un bâtiment équipé de huit générateurs, trois ordinateurs, des consommables médicaux, d’un groupe électrogène d’une puissance de 400 KWA. Il dispose d’une salle commune et une salle VIP et va fonctionner avec neuf employés dont deux médecins généralistes, six infirmiers et un ingénieur biomédical. Le site dispose d’un forage pour parer aux coupures d’eau.

Le traitement des malades sur les sites de Garoua et de Bamenda sera numérisé. Chaque patient disposera d’une puce qui contient toutes les informations sur sa situation. Il pourra l’emporter pour aller suivre un traitement dans un autre centre. Le logiciel de traitement ainsi que l’expert qui devra l’installer est en route. A terme, le centre sera connecté au réseau Internet pour permettre un échange d’informations avec d’autres sites du pays et d’ailleurs.

La seule inquiétude pour le moment est l’absence d’une banque de sang à Garoua. Une inquiétude d’autant plus préoccupante que l’hémodialyse utilise beaucoup de sang. André Mama Fouda a prescrit une concertation entre les responsables de l’hôpital régional et ceux du Centre Pasteur pour dégager une réflexion dans l’optique de créer cette banque de sang à Garoua. Construit et équipé par l’entreprise Numelec Cameroun, le centre d’hémodialyse de Garoua, dans sa phase actuelle aura coûté environ 650 millions de francs CFA. Sa capacité d’accueil est de 42 malades.

Une séance de dialyse coûtera 5000 F. Chaque patient subit en moyenne trois séances par semaine. Il a une capacité de 42 malades. Garoua et Bamenda sont les premiers hôpitaux régionaux à bénéficier de cette promesse présidentielle. Alors que selon André Mama Fouda, Bertoua et Ebolowa seront dotées dans les prochains jours de deux centres d’imagerie médicale, de scanner, d’appareils de radiologie, de mammographie et d’échographie. Autre révélation du Minsanté, Garoua sera doté dans les prochaines années d’un hôpital de référence. La recherche du site et des financements a été déjà lancée.

Grégoire DJARMAILA

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !