Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Médecine nucléaire : plus loin dans l’imagerie. Le premier cours régional sur cette branche scientifique s’est ouvert hier à Yaoundé - 05/07/2006 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Des spécialistes en médecine nucléaire de 17 pays d’Afrique se réunissent depuis hier à l’Hôpital général de Yaoundé (HGY). C’est dans le cadre du programme de formation assistée à distance. La médecine nucléaire qui est l’une des dernières spécialités de la médecine est un service d’imagerie médicale dite fonctionnelle.

Selon le Dr Faustin Dong A Zok, chef service de la médecine nucléaire à l’HGY, " cette spécialité saisit la maladie dans son comportement. C’est lorsqu’il y a dysfonctionnement d’une cellule que l’anatomie ressent un problème et l’individu tombe malade ". La médecine nucléaire est complémentaire à l’imagerie morphologique composée de la radiologie, du scanner, etc. Et plus performante. " Si la radiologie a deux yeux pour voir, la médecine nucléaire en a quatre ", affirme le Dr Faustin Dong A Zok. En médecine nucléaire ou isotopie, on travaille sur les atomes, le noyau des cellules, d’où l’adjectif nucléaire. " Alors qu’on travaille à l’extérieur en radiologie, l’isotopie va plus en profondeur des organes, grâce à de petites molécules appelées radiotraceurs qui se désintègrent dans le corps au bout de 6 heures ", déclare le Dr Christine Sara Minka Minka, isotopiste à l’HGY. Cette spécialité, encore à ses débuts dans le continent, a besoin de personnel qualifié, d’où la tenue de ce cours international.

Organisé par l’Agence internationale de l’énergie atomique (IAEA), en collaboration avec les ministères de la Recherche scientifique et de l’Innovation et de la Santé publique, ce cours international régional a pour objectif de former des formateurs qui iront dans leurs pays former des techniciens en médecine nucléaire. Selon Maurice Doube, secrétaire général du Minresi qui présidait la cérémonie d’ouverture, l’isotopie permet une meilleure prise en charge locale des patients, réduisant ainsi les évacuations sanitaires qui grèvent le budget des hôpitaux. Cette branche de l’imagerie médicale est plus applicable dans les différents types de cancer.
Ce cours va permettre à la médecine nucléaire, peu connue au Cameroun, de dévoiler son importance dans le traitement des maladies. Actuellement, il existe un seul service de cette spécialité dans la sous-région Afrique centrale. Après le projet pilote de l’HGY, un service de médecine nucléaire sera installé dans les prochaines semaines à l’Hôpital général de Douala. Pendant une semaine, les apprenants seront éclairés sur des notions telles que la cardiologie nucléaire et la scintigraphie.

Jocelyne NDOUYOU

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !