Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Les maladies tropicales dans le viseur - 19/10/2009 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La réunion des ministres de la Santé de la sous-région a permis de décrypter les solutions proposées par les experts relatives à ces affections. Selon le ministre de la Santé publique, l’Organisation mondiale de la santé (l’OMS) estime à environ 200.000 le nombre de décès imputables annuellement aux maladies tropicales négligées en Afrique subsaharienne. Ces affections continue-t-il sont également la cause de vingt millions d’invalidités journalières, soit 1,3% de la charge mondiale de morbidité et de traumatisme.

C’est en substance ce que révèle André Mama Fouda lors de la réunion transfrontalière des ministres de la santé des pays du Bloc Centre du Programme africain de lutte contre l’onchocercose tenue mercredi dernier à Douala. Au total, huit ministres de la santé des pays de la sous région sont venus découvrir et analyser les solutions et stratégies présentés par les experts pour une meilleure éradication de ces pathologies. En fait, depuis lundi dernier, des experts ont planché sur les moyens de lutter efficacement contre les maladies tropicales.

« On ne peut pas dire qu’il y a résurgence des maladies tropicales, parce qu’elles ne sont pas tout simplement jamais parties. Négligées, elles constituent un réel problème de santé publique». Selon le secrétaire général du ministère de la Santé publique, le professeur Angwafor III qui ouvrait ces travaux, la loase, la cécité des rivières ou onchocercose, la maladie du sommeil, la filariose lymphatique, la schistosomiase, le trachome cécitant, la lèpre, l’ulcère de Buruli, le pian sont liées à la pauvreté. Si les populations ne respectent pas les conditions d’hygiène personnelle, la salubrité alors, elles en sont exposées. Plus important encore, le manque d’eau potable et la malnutrition sont également des facteurs qui prédisposent les populations à ces maladies.

Afin de lutter efficacement contre tous ces maux, les experts de huit pays de la sous-région ont évalué les points forts et faibles, trouvé des opportunités, des contraintes et menaces de chacun de ces pays face à ces maladies tropicales. Le but étant selon le professeur Angwafor d’harmoniser une riposte consensuelle par rapport à la surveillance épidémiologique transfrontalière et surtout une prise en charge synchronisée avec l’intégration des communautés. Ce sont ces solutions proposées par les experts qui ont été déposées sur la table des ministres qui les étudiaient encore à huis clos hier.

Josy MAUGER

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !