Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Pr. Gervais Ondobo Andze : « Nous enquêtons sur deux nouveaux cas » - 28/10/2009 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Pr. Gervais Ondobo Andze, directeur de la lutte contre la maladie au ministère de la Santé publique. Quelle est la situation actuelle de la grippe H1N1 dans le monde ?

Dans les pays industrialisés, c’est la grande mobilisation vers la vaccination, puisqu’on est rentré dans la période hivernale. C’est la raison pour laquelle aux Etats-Unis, pays le plus touché par la grippe pandémique A H1N1 en 2009, le président a déclaré l’urgence nationale de protéger la population. C’est également la raison pour laquelle des pays comme le Canada ont pris des dispositions de protection, en commençant par le personnel soignant et les personnes vulnérables telles que les femmes enceintes.

Des dispositions spécifiques ont-elles été prises au Cameroun ?

Au Cameroun, le problème est un peu différent. Nous avons récemment enregistré quatre cas importés et nous sommes en train d’investiguer sur deux nouveaux cas qui ont été portés à notre connaissance. Pour le moment, nous mettons plus d’accent sur la surveillance épidémiologique, sans perdre de vue le problème de la vaccination. Nous avons également pensé nous orienter vers trois options. La première étant, grâce à une dotation de l’OMS, un plan de riposte vaccinal auquel nous sommes en train de répondre. Il va d’abord couvrir les personnels soignants qui vont prendre en charge ces cas dans la communauté, et les femmes enceintes. Comme deuxième option, le ministère de la Santé publique a demandé au Centre Pasteur du Cameroun de s’occuper de la mise à disposition du vaccin contre la grippe pandémique A H1N1 pour les voyageurs et les pèlerins.

Et comme troisième option, répondant à une recommandation de l’OMS, le ministère de la Santé publique prend des dispositions pour inscrire dans le budget 2010 une ligne consacrée à la vaccination. Mais déjà, nous avons pris des mesures préventives. Le Tamiflu, médicament contre la grippe, a été prépositionné dans les dix régions, ainsi que des kits de protection individuels. L’OMS nous a également fourni du matériel de prélèvement qui va être disposé au niveau des sites sentinelles de grippe. Un accent est également mis sur la vulgarisation des mesures préventives en milieu scolaire, notamment l’hygiène des mains, la protection individuelle, etc., en partenariat avec les ministères concernés.

Qu’en est-il de la surveillance dans les différentes portes d’entrée ?

La surveillance au niveau des aéroports et des ports se poursuit. Les affiches sont toujours là pour la sensibilisation des voyageurs. Le Tamiflu est également disponible dans les services sanitaires aux frontières, également du matériel de prélèvement qui, une fois utilisé est acheminé rapidement au niveau du Centre Pasteur qui est le laboratoire de référence pour le diagnostic de la grippe AH1N1.

Jocelyne NDOUYOU MOULIOM

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !