Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Santé : Médecins et tradipraticiens, la collaboration ? - 04/09/2006 - Mutations - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La Journée africaine de la médecine traditionnelle a été célébrée à la Faculté de Médecine. "Sur dix tradipraticiens, quatre sont des charlatans. De nos jours, beaucoup cherchent d’abord à gagner de l’argent. Il leur manque aussi le caractère mystique ou le don divin qui doit intervenir dans le traitement de chaque malade". Ces propos sont ceux d’un tradipraticiens, Justin Yonkeu Kemayo, secrétaire général du groupe Promotion pour la médecine traditionnelle en Afrique, dont le siège est au Sénégal. Il ajoute que la collaboration est ainsi devenue difficile entre les médecins traditionnels.

Une collaboration encore plus difficile avec les autorités sanitaires camerounaises. Aussi, "intensifier la collaboration entre les pratiques de la médecine traditionnelle et ceux de la médecine conventionnelle" a été retenu comme thème de la célébration de l’édition 2006 de la journée africaine de la médecine traditionnelle au Cameroun. Ce thème évoque le fossé qui existe encore aujourd’hui entre les deux pratiques dans un pays qui en était, le 31 août dernier, à la 4ème célébration, au moment où l’Organisation mondiale de la santé (Oms) commémorait la 49ème journée de la médecine traditionnelle.

Signe des temps, cette célébration a été l’occasion pour des tradipraticiens, venus de tout le pays, de se retrouver à la Faculté de médecine et des sciences biomédicales de l’université de Yaoundé I, pour les festivités. Ils étaient pour la plupart heureux d’être en ces lieux. Car, "pendant longtemps, il nous était interdit d’accéder dans un établissement hospitalier", a affirmé Justin Yonkeu Kemayo. D’après lui, la fracture n’est tout de même plus totale entre eux et les autorités sanitaires, puisque "mes ordonnances sont déjà reconnues dans les hôpitaux".

Cependant, au Cameroun, la question des financements continue à freiner l'envol de la médecine traditionnelle. "Nous sommes lésés. J’ai un produit contre les chlamydiae et les infections sexuellement transmissibles, mais je n’ai pas de moyens pour produire en grande quantité", confie un tradipraticien, avant de poursuivre : "Ceux qui persévèrent voient les résultats de leurs recherches rejetés".

A ce sujet, Emmanuel Mando, médecin généraliste au Centre hospitalier universitaire de Yaoundé (Chu), n’encourage pas les malades à aller vers la médecine traditionnelle. "Les tradipraticiens n’ont pas une maîtrise du dosage de leurs produits. Ce qui crée des intoxications dans l’organisme du malade", soutient-il. La collaboration entre les deux corps reste donc difficile. "Les médecins nous sous-estiment, parce que la plupart d’entre nous n’ont pas fait de grandes études", déclare Marceline Mafo Megne, tradipraticienne.
Mais, il y a des médecins qui, à l'instar du Dr Mando, qui pensent que la collaboration est nécessaire entre médecins et tradipraticiens. A condition que, affirme-t-il "chacun reste humble. Car, [malgré l'efficacité qu'on leur prête souvent], les tradipraticiens ont besoin d’apprendre les principes actifs afin d’administrer un dosage optimal des médicaments".

Assongmo Necdem

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !