Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Publications scientifiques

Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6606 - Juin 2019 - pages 333-339

Contacter Docteur Claude Cyrille Noa Ndoua Place du cathéter de Foley dans la prévention des récurrences des synéchies utérines après hystéroscopie opératoire au Centre Hospitalier de Recherche et d’Application en Chirurgie Endoscopique et Reproduction Humaine (CHRACERH) note

Auteurs : C.C. Noa Ndoua, G. Ayissi, S. Mendibi, E. Belinga, J. Metogo, Y.B. Kasia Onana, J.D. Kemfang, J.M. Kasia - Cameroun


Résumé

Contexte : Les adhérences intra-utérines peuvent entraîner un dysfonctionnement partiel ou complet de l’endomètre avec une altération de la fertilité et du cycle menstruel. La récurrence des synéchies après l’hystéroscopie est l’un des facteurs les plus importants pouvant altérer le pronostic de fertilité en post-opératoire.
Objectif : L'objectif de ce travail était d'évaluer l'efficacité du ballonnet du cathéter de Foley intra-utérin dans la prévention des récurrences des synéchies après une hystéroscopie opératoire au CHRACERH.
Patientes et méthode : Nous avons mené une étude transversale comparative avec collecte de données rétrospective, sur deux ans (du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2017), chez 35 femmes ayant subi une hystéroscopie opératoire pour des synéchies utérines. Chaque patient a été classé dans deux groupes, le groupe (I) avec ballonnet du cathéter de Foley (15 patientes) et le groupe (II) sans ballonnet de cathéter de Foley (20 patientes). Le ballonnet de la sonde de Foley n°14, était placé dans l’utérus des patientes du groupe I et gonflé avec 10 ml de solution saline normale puis était retiré 5 jours après l'opération. Une hystéroscopie de second look était réalisée deux mois après l'opération pour évaluer la récurrence des synéchies dans tous les groupes. La classification de March et al. a été utilisée à cette fin. L'analyse statistique a été réalisée grâce au logiciel SPSS 20 (SPSS Inc., Chicago, IL).
Résultats : L'âge moyen était de 40,1 ± 7,0 ans avec un minimum à 29 ans et un maximum à 58 ans. L'IMC moyen était de 27,3 ± 3,8 kg/m2, avec un maximum de 20,6 kg/m2 et un minimum de 37,5 kg/m2. Vingt pour cent de la population étudiée était obèse. Les principaux symptômes cliniques étaient l'aménorrhée (25,7%), l'oligoménorrhée (22,9%) et la dysménorrhée (17,1%). Quarante pour cent (8,6% dans le groupe I vs 31,4% dans le groupe II) de la population étudiée avaient une synéchie légère, 42,9% (22,9% dans le groupe I contre 20% dans le groupe II) avaient une synéchie modérée et 17,1% (11,4% dans le groupe I vs 5,7% dans le groupe II) avaient une synéchie sévère selon la classification de March. Treize virgule trois pour cent des patients du groupe I ont eu des récurrences de synéchies contre 30% des patients du groupe II. Il n'y avait pas d'association significative entre l'utilisation de la sonde de Foley et la prévention des récurrences de synéchies (p = 0,42). Le taux de complication total était de 5,7%. L'association entre la survenue d'une complication et le groupe de patients n'était pas significative (p = 0,61).
Conclusion : Dans cette étude, il n'y avait pas d'association significative entre l'utilisation de la sonde de Foley et la récurrence des synéchies. Cependant, nous avons eu un faible pourcentage de récurrences dans le groupe avec cathéter de Foley par rapport au groupe sans cathéter Foley.

Summary
Place of the Foley catheter in the prevention of recurrences of uterine synechia after operative hysteroscopy at Hospital Centre of Research and Application in Endoscopic Surgery and Human Reproduction (HCRAESHR)

Background: Intra-Uterine Adhesions (IUA) can lead to partial or complete dysfunction of the endometrium with impairment of fertility and menstrual pattern. Adhesions recurrence after surgery is one of the most important factors which can hinder reproductive outcome after IUA treatment.
Objective: To assess the efficacy of intrauterine Foley catheter balloon in preventing intrauterine adhesions recurrence after operative hysteroscopy at HCRAESHR.
Patients and method: We carried out a comparative cross-sectional study, with retrospective data collection, over 2 years, from January 1st, 2016 to December 31st, 2017 in 35 women undergoing operative hysteroscopy for intrauterine adhesions. Each patient was classified to two groups, group (I) with Foley catheter balloon (15 patients) and group (II) without Foley catheter balloon (20 patients). Foley catheter balloon No 14 inflated with 10 ml of saline was left intrauterine in patients in subgroup (I). The balloon was removed 5 days postoperative. Second look hysteroscopy was performed 2 months postoperative to evaluate intrauterine adhesions recurrence in all groups. March et al. classification was used for this purpose. Statistical analysis was performed using Chi square-test with SPSS 20 Software (SPSS Inc., Chicago, IL).
Results: The mean age was 40.1 ± 7.0 years with a minimum at 29 years and a maximum at 58 years. The mean BMI was 27.3 ± 3.8 kg/m2 with a maximum at 20.6 kg/m2 and a minimum at 37.5 kg/m2. Twenty percent of the study population was obese. The main clinical symptoms were amenorrhea (25.7%), oligomenorrhea (22.9%) and dysmenorrhea (17.1%). Forty percent (8.6% in group I vs 31.4% in group II) of the study population had mild synechia, 42.9% (22.9% in group I vs 20% in group II) had moderate synechia and 17.1 % (11.4% in group I vs 5.7% in group II) had severe synechia according to the March classification. Thirteen point three percent of the patient of group I had readhesions vs 30% of the patients of group II. There were no significant association between the use of Foley catheter and the prevention of intrauterine readhesions (p = 0.42). The total complication rate was 5.7%. The association between the complication occurrence and patient group was not significative (p = 0.61).
Conclusion: In this study, there were no significant association between the use of Foley catheter and the occurrence of readhesions. However, we had a low percentage of readhesions in the Foley catheter group in comparison with the non-Foley catheter group.

Cet article est actuellement coté note (4,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 534 fois, téléchargé 6 fois et évalué 4 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Retrouvez tous les articles publiés sur Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 66ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.



Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !